La stratégie de conception passive : une démarche globale pour des bâtiments performants (En neuf et réhabilitation)

Une approche simple pour atteindre des bâtiments sobres énergétiquement, financièrement accessibles, et confortables

La stratégie de conception passive : une démarche globale pour des bâtiments performants (En neuf et réhabilitation)
Encart
Informations pratiques
Date de début
Date de fin
Organisateur(s)
Scop les 2 Rives
Format (durée)
2 jours de formation soit 15 heures
Horaires : de 9h00 à 12h30 et de 14h à 18h00
Diplomante
Non
Candidats cibles
Maîtres d’œuvre et maîtres d’ouvrage publics et privés : architectes, ingénieurs BET, urbanistes, programmistes, collectivités, promoteurs, bailleurs, SEM ; entreprises du bâtiment
Adresse
EKOPOLIS
155 av. Jean Lolive
93500
Pantin
Transport en commun
en métro ligne 5 (arrêt : Eglise de Pantin)
en bus lignes 61, 145 et 147 (arrêt : Eglise de Pantin-Metro)
Tarifs
740 € HT (888 € TTC)
Tarif préférentiel : 690 € HT (828 € TTC) Pour une inscription à 2 ou + :
& pour les ancien.ne.s stagiaires QEB/DDQE
Formation prise en charge par les OPCO (FIF-PL, Actalians, Fafiec, Constructys...) et éligible à l'obligation de formation continue des architectes.
Contact
Hélène LUDMANN
helene.ludmann@scop-les2rives.eu
06 61 87 36 63
Présentation

Programme de la formation :

  • Qu’est-ce qu’un bâtiment Passif ?

Historique : du premier bâtiment passif (en 1883 !) à l’adaptation à l’Europe avec les moyens techniques actuels
Une approche en lien avec le scénario Negawatt - sobriété, efficacité, énergies renouvelables Définition / Comparatif avec les autres labels et règlementations Les notions d’énergie et de confort hygrothermique

  • Les outils architecturaux : conception globale et stratégie

Bioclimatisme et conception solaire passive
Compacité Zonages thermiques Confort d’été : protections solaires
Matériaux et qualités (focus sur les matériaux bios-sourcés & l’économie circulaire) Notions de traitement des ponts thermiques

  • Quels équilibres économiques ?

Un raisonnement en coût global à l’échelle du projet en investissement, pour une performance durable
Les leviers : l’isolation, les menuiseries, la ventilation double-flux, la fusion chauffage-ventilation

  • Etudes de cas : retours d’expérience de bâtiments passifs

Bâtiments neufs : école élémentaire livrée en 2012 à Burnhaupt-Le-Haut ; IETP Les Mouettes à Strasbourg (2012) Rénovation : logements et CLSH à Raon L’Etape (2010)

  • Initiation au logiciel PHPP

Mise en pratique des notions vues la veille (pour comprendre comment le bâtiment fonctionne, appréhender la schématisation de la globalité d’un projet, comprendre les paramètres et leurs interactions...)

  • En guise de conclusion

La simplicité d’usage et de fonctionnement pour une pérennité de la performance
Le « rôle » des utilisateurs et du maître d’ouvrage
 

Documentation