[ARTICLE] Planification écologique : les associations de collectivités proposent leur scénario "PPE des territoires"

Image
PPE
Type
Type
Article
Année d'édition
Année d'édition
2023
Auteur
Titre de l'ouvrage ou du périodique
Titre de l'ouvrage ou du périodique
Localtis
Picto_taxo_ Picto_taxo_
Pour atteindre la neutralité carbone en 2050, les associations de collectivités ont remis ce 12 octobre leur propre "scénario PPE des territoires" à la ministre de la Transition énergétique.

Ce scénario vise en priorité une forte réduction de la consommation d’énergie et un mix énergétique privilégiant le développement des énergies renouvelables et de récupération, locales et décarbonées, notamment sous forme de chaleur renouvelable.

Le 12 octobre, diverses associations, dont Amorce, ANPP – Territoires de projet, France urbaine, Intercommunalités de France et Villes de France, ont remis leur "scénario PPE des territoires" à la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher. Ce scénario vise la neutralité carbone d'ici 2050, avec une étape en 2035. Il s'inscrit dans les travaux de planification écologique de l'État pour la future loi de programmation énergie-climat, la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) et la Stratégie nationale bas-carbone (SNBC).

Le scénario répond à quatre objectifs :

  • Réduire la consommation d'énergie de 30%
  • Privilégier les énergies renouvelables et de récupération (45% de la consommation finale brute d'énergie)
  • Éliminer les aides aux énergies fossiles
  • Créer un "amortisseur socio-environnemental du prix des énergies fossiles"

Les associations demandent également la régionalisation des appels d’offres pour le développement des projets d’énergies renouvelables (EnR) électrique et gazière, et la mise en œuvre d’une stratégie de développement adaptée des EnR dans toutes les communes et intercommunalités avec le développement d’une ingénierie territoriale de projet.