[RAPPORT] Paris à 50°C - Mission d'information et d'évaluation du conseil de Paris

Image
Paris à 50°C
Type
Type
Rapport
Année d'édition
Année d'édition
2023
Auteur
Picto_taxo_ Picto_taxo_ Picto_taxo_
Présentée par le groupe Les écologistes puis signée par l’ensemble des groupes siégeant au Conseil de Paris, une demande de création d’une mission d’information et d’évaluation (MIE) a reçu une réponse favorable de la Maire de Paris.

Les objectifs de la mission sont :
- Évaluer les conséquences et les risques sur les conditions de vie sur le
territoire parisien ;
- Évaluer les stratégies actuelles au regard de ces enjeux et de ces risques ;
- Évaluer les moyens et les déclinaisons opérationnelles actuelles et leurs
possibles évolutions.

 

À Paris, les canicules et les vagues de chaleur sont la manifestation la plus perceptible du changement climatique. Si 2022 était décrit par Météo France comme « l’été de tous les records », un été avec ce type de températures, comparables à celles de la canicule de 2003 sera considéré comme un été “normal” d’ici 2030 à Paris.

Alors, faut-il cuire, fuir ou agir ? La mission Paris à 50 degrés a choisi d’explorer, de manière transpartisane, avec lucidité et détermination, la future adaptation de la ville.

Dans une logique d’anticipation, la mission Paris à 50 degrés a cherché à préparer la Ville de Paris à des changements majeurs dans la durée, la fréquence, l’intensité et le positionnement des canicules dans l’année. Par-delà l’adaptation pensée comme une réponse technique à des enjeux limités dans le temps et dans la durée, l’ambition est de proposer une vision partagée des transformations de la Ville face au changement climatique.

 

La mission, installée le 6 octobre 2022, a porté à sa présidence Alexandre FLORENTIN (groupe Les Écologistes). Sa rapporteure est Maud LELIEVRE (groupe MoDem, démocrates et écologistes). La mission est composée de conseillers de Paris appartenant à tous les groupes politiques élus à la représentation proportionnelle.