Généralités sur les nichoirs, gîtes et abris Fiche LPO 7

Image
Type
Type
Fiche
Année d'édition
Année d'édition
2012
Auteur
Auteur
Picto_taxo_

Dans la nature, les espèces sauvages utilisent naturellement des cavités pour nicher, se reposer ou s'abriter. En milieu urbain, en raison de l'artificialisation de l'environnement, ces cavités peuvent faire défaut, et l'installation de cavités artificielles peut représenter une alternative intéressante pour accueillir la faune.

On distingue différentes cavités artificielles, notamment :

  1. Les nichoirs : Ce sont des cavités de formes et de tailles variables, utilisées par les oiseaux pendant la période de nidification. Seuls les oiseaux dits cavicoles (qui nichent dans des cavités) ou semicavicoles (qui nichent partiellement dans des cavités) utilisent des nichoirs.

  2. Les gîtes : Principalement utilisés par les mammifères tels que les hérissons et les chauves-souris, les gîtes servent à se protéger pendant l'hiver ou les moments de repos. Ils peuvent également être utilisés comme lieux de mise bas par les femelles.

  3. Les abris : Ils sont conçus pour protéger la faune ponctuellement contre les intempéries et pendant les périodes de froid. Les abris peuvent être fabriqués en bois, en béton ou en béton de bois (un mélange de sciure et de béton). Lorsqu'ils sont inclus sous un bardage en bois ou dans les combles et sous les toitures, le bois peut être plus pratique à mettre en œuvre, en utilisant des bois non rabotés et non traités. Les nichoirs et gîtes en béton sont particulièrement adaptés pour être intégrés dans le bâti et résister aux intempéries. De plus, ils peuvent être peints ou crépis sans aucun problème.