Dangers des surfaces vitrées Fiche LPO 14

Image
Type
Type
Fiche
Année d'édition
Année d'édition
2012
Auteurs
Auteurs
Picto_taxo_

Le verre, utilisé dans la construction pour des éléments tels que les façades, passerelles, garages à vélos, abribus et jardins d'hiver, représente un double danger pour la faune. Transparent, il n'est pas perçu par les oiseaux, et réfléchissant, il leur donne l'illusion d'un milieu naturel. Chaque année, des milliers d'oiseaux percutent des parois vitrées, contribuant à 7% des accueils en centres de sauvegarde LPO suite à des collisions contre des objets fixes, notamment des vitres.

Cependant, ce risque peut être atténué par diverses mesures, notamment :

  • Appliquer un marquage sur la surface présentant des risques, sous forme de bandes, silhouettes, publicités, etc.
  • Éviter ces risques dès la conception ou la rénovation du bâtiment en faisant une utilisation intelligente du matériau verre et en choisissant un verre "visible".
  • Sélectionner un verre qui soit détectable par les oiseaux pour réduire le risque de collision.

Les petits oiseaux peuvent voler à travers d'étroites ouvertures, mais ils ne comprennent pas que le verre est une barrière et ne réalisent pas que les reflets sont trompeurs. Des solutions visant à rendre le verre plus visible pour les oiseaux peuvent contribuer à réduire les collisions.

Autres ressources