Comment réduire l’empreinte carbone tout en favorisant la biodiversité ? Fiche Natureparif 4

Image
Type
Type
Fiche
Année d'édition
Année d'édition
2012
Auteur
Auteur
Picto_taxo_

Le texte souligne l'importance de la question du changement climatique dans le secteur du bâtiment, responsable de plus d'un tiers des émissions de gaz à effet de serre. Le Grenelle de l'environnement prévoit des bâtiments peu consommateurs, voire producteurs d'énergie d'ici 2015. Cependant, il est souligné que même les bâtiments basse consommation peuvent se révéler énergivores en amont pour la fabrication des matériaux et en aval pour le traitement des déchets. Le bilan carbone permet de mettre en lumière ces impacts "cachés" et suggère la nécessité de faire de nouveaux choix en matière de conception.

Par ailleurs, le texte met en relation le changement climatique et l'érosion de la biodiversité, soulignant qu'ils sont étroitement corrélés. Le changement climatique affecte la biodiversité en provoquant le déplacement et la disparition d'espèces, tandis que la dégradation des écosystèmes aggrave les effets du changement climatique, tels que la déforestation et l'imperméabilisation des sols. Ainsi, la lutte contre le changement climatique ne peut être dissociée de la préservation et de la restauration de la biodiversité, considérées comme essentielles pour assurer la résilience et l'adaptation à long terme. En conséquence, la construction doit viser à réduire la dépendance aux énergies fossiles tout en maximisant la biodiversité.