Cahier technique : plantes du bassin parisien

Image
Type
Type
Ouvrage
Année d'édition
Année d'édition
2013
Auteur
Picto_taxo_
Recensement des essences et fiches descriptives

La préservation et la valorisation de la biodiversité constituent un enjeu majeur du XXIe siècle. Pour répondre à ce défi, le Conseil de Paris a adopté en décembre 2011 un Plan Biodiversité, visant à renforcer la place de la flore et de la faune d’Île-de-France, la trame verte et bleue, ainsi que les services rendus par la nature en ville, tels que la lutte contre les îlots de chaleur et l'amélioration de la qualité de l'air.

Parmi les trente actions regroupées par ce plan, l'action 17, supervisée par le service des Sciences et Techniques du Végétal, a pour objectif de réintroduire des végétaux indigènes de la région Île-de-France dans l'espace public parisien. Le terme "indigène" qualifie un végétal faisant partie du cortège originel de la flore d'un territoire colonisé naturellement ou par l'action humaine, et dont la présence est attestée avant l'année 1500.

Cette action mobilise divers acteurs tels que les producteurs, les prescripteurs, les gestionnaires et les usagers. Cependant, la méconnaissance de ces plantes régionales persiste parmi les utilisateurs, bien que ces végétaux jouent un rôle crucial pour la faune locale. Afin de promouvoir l'utilisation de ces plantes dans les jardins et les espaces publics, la Ville de Paris a initié la publication du "Guide des plantes sauvages du bassin parisien". Ce guide présente les plantes indigènes d’Île-de-France, produites dans son centre de Production horticole à partir de graines collectées par les botanistes de son Jardin botanique. L'objectif est d'offrir aux jardiniers une connaissance précise de ces plantes et de leur utilisation dans divers environnements.

La première édition de ce guide comprend 145 plantes, actuellement en production au centre de Production horticole. Elles sont classées par strate – arborée, arbustive, herbacée – et par ordre alphabétique. Cette publication évoluera pour inclure de nouvelles productions, et à terme, des plantes seront mises en culture pour les 17 milieux naturels référencés.