Partager

Share icon

Tableau de bord de la certification Effinergie - 3ème trimestre 2019

couverture du document
Encart
Informations bibliographiques
Année d’édition
2019
Type de ressource
Rapport
Auteur
Pagination
24 p.
Présentation
Description

L'Observatoire des Bâtiments Bepos et Basse Consommation publie le tableau de bord de la certification Effinergie pour le 3ème trimestre 2019. 

Ce tableau de bord a pour objectifs de présenter le bilan des labels :
- Bepos+ Effinergie 2017,
- Bepos Effinergie 2017,
- BBC Effinergie 2017,
- Bepos Effinergie 2013,
- Effinergie+,
- BBC-Effinergie et,
- BBC-Effinergie rénovation.

Il est élaboré à partir des données communiquées tous les trimestres par les organismes certificateurs (Prestaterre, Promotelec Services, Cerqual, Céquami et Certivéa).

Synthèse

La barre symbolique des 5 000 logements Effinergie 2017 a été franchie.  En effet, au troisième trimestre 2019, 5 264 logements répartis sur 122 opérations sont en cours de labellisation. Ces projets,  concernent principalement des logements collectifs (63%) ou groupés (31%). Ils ont pour objectif d’obtenir les labels BBC Effinergie 2017 (55%) ou Bepos Effinergie 2017 (44%). Le label Bepos+ Effinergie 2017 est peu sollicité. Ces labels présentent une belle dynamique avec autant de demandes déposées sur les 9 premiers mois de l’année 2019 qu’au cours de l’année 2018. Sur le dernier trimestre, 3 projets ont été certifiés : 26 logements groupés BBC Effinergie 2017 Le Hamelet sur la commune de Barentin, une maison individuelle BBC Effinergie 2017 réalisée par le constructeur Pascal Portères à Muron, 30 logements Bepos Effinergie 2017 à Argences associant des logements groupés et collectifs. Dans le secteur tertiaire, 74 opérations, soit 752 580 m², sont en cours de labellisation Effinergie 2017. Elles visent très majoritairement le label BBC Effinergie 2017 (80%) et sont principalement portées par une maîtrise d’ouvrage privée (74%). La localisation et la typologie (enseignement, bureaux, ...) des bâtiments construits dépendent du profil de la maîtrise d’ouvrage (public ou privée). Enfin, au dernier trimestre, la pépinière d’entreprises dédiée aux métiers du bois située à Montlieu la Garde (17) a été certifiée Bepos+ Effinergie 2017.

Dans le secteur résidentiel, 3 140 logements répartis sur 105 opérations sont en cours de labellisation Bepos Effinergie 2013. Ce label ne concerne plus que 5 à 10 nouvelles demandes par an. En parallèle, le label Bepos-Effinergie 2017 a pris le relais depuis mars 2017 permettant d’avoir, depuis deux ans, entre 1 100 et 1500 nouveaux logements Bepos par an.  Le secteur tertiaire regroupe 100 opérations Bepos-Effinergie 2013 répartis sur plus de 500 000 m² de SRT. Ils sont construits, à parts égales, sous maîtrise d’ouvrage publique (bâtiment d’enseignements et bureaux) et privée (bureaux).

60 000 logements sous le label Effinergie+ au troisième trimestre 2019. Ce label est principalement décerné à des opérations de logements collectifs (76%) dont une grande majorité est située en Région Ile de France, Nouvelle Aquitaine, Auvergne Rhône Alpes  et Hauts de France. Par ailleurs, après 6 années de croissance consécutives, le nombre de demandes a chuté en 2019 dans les secteurs résidentiels et tertiaires.Dans le secteur tertiaire, les 238 opérations Effinergie+ regroupent 3,1 millions de m² SRT. 65% de ces projets sont des immeubles de bureaux. En parallèle, 13% d’entre eux concernent  des bâtiments d’enseignement. Ils sont portés à 84% par la maîtrise d’ouvrage privée et se situe à 53% en Région Ile de France. Sur le dernier semestre 4 opérations ont été certifiées. Il s’agit de bureaux à Rueil les Fontaines, des bureaux MOODS à Saint Denis, des bureaux Aquarel à Issy les Moulineaux et de la plateforme logistique ITM à Avion.

Les chiffres du troisième trimestre 2019, confirme la tendance observée en ce début d’année 2019 : le nombre de logements rénovés à basse consommation est en forte baisse par rapports aux années 2017 et 2018. Elle est estimée à -30% pour la fin d’année 2019. Cette baisse semble s’expliquer par des causes multiples telles que la réorganisation des bailleurs sociaux dans le cadre de l’application de la loi ELAN, la baisse des ressources financières, un changement de stratégie favorisant des rénovations partielles au détriment de rénovations globales, la fermeture de l’accès à la programmation des fonds FEDER 2014/2020 dans certaines régions, ...Dans le secteur tertiaire, 449 opérations, soit 3,6 millions de m² sont concernées par une rénovation basse consommation. Le nombre de demandes décroit depuis 2015 pour atteindre une vingtaine de demandes en 2018. Le label est très majoritairement porté par la maîtrise d’ouvrage privée (85% des opérations) et la rénovation de bureaux avec une forte concentration des projets en Région Ile de France. Depuis mars 2019, 5 opérations ont été certifiées : les bureaux KOSMO à Neuilly sur Seine, des bureaux rue du Louvre à Paris, les pavillons d’entrée 1 et 2 de Penthemont  à Paris, des bureaux Rue Gambette à Paris, et le Pavillon 7 du Parc des Exposition de la Porte de Versailles à Paris.

Documentation
Pour aller plus loin
Ressources associées
Site web