Partager

Share icon

Étude de cas Observatoire : la Cité Paysagère (Arcueil - 94)

Couverture REX Cité Paysagère d'Arcueil
Encart
Informations bibliographiques
Année d’édition
2012
Type de ressource
Retour d'expérience
Pagination
28 p.
Présentation
Description

Dans le cadre du renouvellement urbain de la Zac de la Vache Noire, le projet de Cité Paysagère est destiné à reloger les locataires d’une barre démolie sur le site. En 2004, l’OPALY a lancé un concours pour la construction de 90 à 100 logements afin d'accueillir une partie des familles à reloger. Le programme intégrait l’opération dans le projet plus vaste de requalification de l’entrée d’Arcueil en s’appuyant sur le Schéma directeur de la ZAC. Il propose aussi une réponse aux différents enjeux de la rénovation urbaine :

  • Ouvrir le quartier sur son environnement tout en limitant les nuisances
  • Intégrer mixités sociale et programmatique
  • Renouveler la typologie de l’habitat collectif

La construction d’un ensemble dense associant vie collective et caractère individuel des logements est l’un des enjeux de l’opération. La Cité Paysagère se démarque des opérations de logements collectifs alentours par une échelle et une implantation proches de l’habitat individuel groupé. Cette morphologie, qui rappelle les anciennes cités ouvrières, procède d’une prise en compte fine du contexte urbain environnant. Elle a été élaborée au cours d’un travail rigoureux sur l’usage, le dessin et l’articulation des espaces extérieurs.

La ville d’Arcueil et l’OPALY ont mené une politique participative en essayant d’impliquer les habitants pendant les différentes phases du renouvellement urbain. Des dispositifs de suivi ont aussi été mis en place pour accompagner les habitants tout au long du projet.

Ce projet a été étudié par l’Observatoire de la qualité architecturale en Île-de-France.
Documentation