Partager

Share icon

Amélioration de la performance thermique du bâti ancien - 12 enseignements à connaître

Couverture REX performance thermique du bâti ancien
Encart
Informations bibliographiques
Année d’édition
2017
Type de ressource
Retour d'expérience
Auteur
Pagination
27 p.
Présentation
Description

Comment améliorer la performance thermique des façades d’un bâtiment patrimonial tout en préservant son aspect esthétique et ses propriétés structurelles existantes ? L’objectif n’est pas de standardiser les solutions d’amélioration de la performance thermique de l’enveloppe des bâtiments existants, mais de proposer une approche logique par étapes pour réhabiliter de façon efficiente en s’adaptant au contexte de chaque chantier.

Les déperditions thermiques par les murs extérieurs ne représentent qu’une partie des déperditions d’un bâtiment. Il en existe beaucoup d’autres (toitures, menuiseries, conduits, planchers bas, verrières, etc.) parfois plus simples à traiter et à aborder avant de travailler sur l’enveloppe.

Les 12 enseignements présentés portent plus particulièrement sur les problématiques de ponts thermiques, de sensation de parois froides, de traitement des volumes non chauffés. Des contributeurs spécialistes des questions de réhabilitation des bâtiments anciens (architecte et économiste du bâtiment) ont participé à ce travail.

Ce Rapport REX a été élaboré en partenariat avec l'Agence qualité construction dans le cadre du Dispositif REX BP.

 


A propos du Dispositif REX Bâtiments performants de l’Agence Qualité Construction (AQC)

Les bâtiments performants permettent de réaliser des économies d’énergie et de procurer un confort accru à leurs occupants. Leurs caractéristiques (étanchéité à l’air, forte isolation, etc.) font que leurs fonctionnements sont plus sensibles et le recours fréquent aux innovations induit de nouvelles approches lors de la conception, la réalisation et l’exploitation de ces bâtiments. Pour être exemplaires et atteindre leurs objectifs, la qualité de ces ouvrages doit être irréprochable et implique maîtrise de connaissances et respect de bonnes pratiques à tous les stades de l’acte de construire.

Le Dispositif REX Bâtiments performants consiste concrètement à identifier et comprendre les risques émergents en se basant sur l’audit in situ de bâtiments précurseurs et sur l’interview des acteurs qui ont participé aux différentes phases de leur élaboration. Le partage des expériences capitalisées est au cœur du mode opératoire du Dispositif REX BP. Après une étape de consolidation et d’analyse des données, les enseignements tirés valorisent à la fois les bonnes pratiques et une démarche d’apprentissage par l’erreur. Plusieurs publications diffusent les connaissances accumulées par l’AQC et les centres de ressources mobilisés :

Documentation