Végétalisation des murs et des toits

Image
Type
Type
Rapport
Année d'édition
Année d'édition
2016
Auteur
Picto_taxo_
Aspects réglementaires et techniques de la végétalisation des toitures pour la ville de Paris

La végétalisation des murs et des toits à Paris est soumise à une réglementation spécifique. Comme tout élément lié à l'aspect extérieur des constructions, la végétalisation doit respecter les règles d'urbanisme en vigueur et faire l'objet d'une demande d'urbanisme.

Les règles sont établies par le Plan Local d'Urbanisme (PLU), et une modification du PLU en 2009 a encouragé la végétalisation à Paris. Selon ces règles :

  • L'article 10 du PLU autorise le dépassement des gabarits dans le cas de la végétalisation de toitures-terrasses, considérée comme un dispositif contribuant aux économies d'énergie.
  • L'article 13 stipule que toute végétalisation existante de toitures et terrasses doit être maintenue ou reconstituée lors de travaux de réfection des bâtiments existants.

Dans certains secteurs spécifiques, tels que les Plans de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV) du Marais et du 7e arrondissement, des conditions particulières peuvent s'appliquer.

Les conditions pour végétaliser les toits incluent également la réalisation d'accès à des toitures-terrasses pour faciliter la mise en œuvre et l'entretien de la végétation. La végétalisation d'une toiture suppose que sa configuration le permette, avec des éléments tels que des caractéristiques conformes de la toiture, des dimensions d'acrotères appropriées, des charges admissibles, et une zone sécurisée pour l'accessibilité à la toiture et la mise en place d'équipements de protection.

Il est crucial que l'étanchéité soit conforme aux normes techniques en vigueur, avec le respect des règles techniques et des équipements obligatoires. Ces conditions sont généralement exigées par les professionnels du secteur du bâtiment et du paysage. Si ces éléments ne sont pas présents ou défectueux, le projet de végétalisation de la toiture devra en tenir compte.