La semaine de masterclass circulaires

02 déc 2022
Image
masterclassEC
Logo_Ekopolis Picto_taxo_
Type
Type
Webinaire
Format
Format
À distance
Lieu
Lieu
En ligne
Complément date
Complément date
Dernière date

Si l’on sait que les matériaux de construction représentent aujourd’hui plus de la moitié des matières premières consommées, on ignore parfois que le BTP est le second producteur de gaz à effet de serre et que les activités qu’il génère représentent plus des 3⁄4 des déchets produits en France chaque année. Dans le bâtiment et l'aménagement, repenser ce système linéaire dont on aperçoit de mieux en mieux les limites, afin de le tourner vers une économie plus circulaire, est donc devenu l’un des enjeux majeurs pour assurer la résilience du secteur. Chez Ekopolis, nous sommes convaincus que de nombreux leviers sont à notre - et à votre - disposition pour réussir ce challenge aussi incontournable que passionnant ! Forts de cette conviction, nous vous invitons à notre première semaine de masterclass circulaires : tous les jours du lundi 14 au vendredi 18 novembre, de 15h00 à 16h15, assistez à un cours spécialisé dispensé en visio par un expert de notre réseau.

Évènement gratuit sur inscription.

Programme détaillé :

Lundi 14 novembre I 15h00-16h15 I En ligne 

L'étude du métabolisme urbain est l'étude des flux (alimentation, électricité, chaleur, froid, carburant, biens de consommation, déchets) et des stocks entrants et sortants d'un territoire et nécessaires à son fonctionnement. Mieux connaître ces flux entrants, sortants ou stockés, permet d'accroître notre connaissance du fonctionnement du territoire et de mieux gérer ses ressources. Cette étude peut être faite à toutes les échelles et servir de cadre pour l’élaboration d’une stratégie territoriale et de documents de planification.

Dans cette masterclass #1, découvrez comment, appliquée au secteur de la construction, la démarche de métabolisme urbain amène à penser le territoire comme une « mine urbaine » où chaque matériau issu de déconstructions représente une ressource potentielle pour les chantiers à venir.

 

Expert.e.s

  • Adrian DEBOUTIÈRE, Chargé de mission Économie Circulaire et Animation Territoriale - MÉTROPOLE DU GRAND PARIS
  • Emmanuelle MOESCH, Ingénieur de recherche, Chaire économie circulaire et métabolisme urbain - UNIVERSITÉ GUSTAVE EIFFEL

Mardi 15 novembre I 15h00-16h15 I En ligne

Si la sobriété a été le thème phare de la rentrée politique et médiatique du mois de septembre 2022, il n'en demeure pas moins que dans le bâtiment et l'aménagement, cette attitude, qui s'oppose à la rhétorique high-tech des années 1980, fait l'objet de nouvelles pratiques nécessaires à la transition écologique et sociétale.

Dans cette masterclass #2, découvrez comment l'architecture frugale peut défendre une empreinte écologique minimale, préserver les ressources et les énergies, et redonner à la matière la noblesse qu’elle a perdu au détriment de la forme.

 

Expert

  • Frédéric DENISE, Architecte, Créateur Dirigeant - ARCHIPEL ZÉRO

Mercredi 16 novembre I 15h00-16h15 I En ligne

L’article L.541-1-1 du Code de l’Environnement distingue : 

  • Le producteur de déchets : « Toute personne dont l’activité produit des déchets (producteur initial de déchets) ou toute personne qui effectue des opérations de traitement des déchets conduisant à un changement de la nature ou de la composition de ces déchets (producteur subséquent de déchets) » ;
  • Le détenteur de déchets : « Producteur des déchets ou toute autre personne qui se trouve en possession des déchets ».

L’article L.541-7 prévoit que « les personnes qui produisent, importent, exportent, traitent, collectent, transportent, se livrent à des opérations de courtage ou de négoce sont tenues de fournir à l’administration toutes informations concernant l’origine, la nature et les caractéristiques, les quantités, la destination et les modalités d’élimination des déchets qu’elles produisent, remettent à un tiers ou prennent en charge ». 

Dans cette masterclass #3, découvrez comment appréhender les obligations liées à la co-responsabilité entre le maître d'ouvrage, en tant que producteur de déchets, et l’entreprise de travaux, en tant que détentrice de déchets.

 

Experte

  • Marianne GOURCUFF, Juriste-consultante "prévention et gestion de déchets"

Vendredi 02 décembre I 15h00-16h15 I En ligne

Les assurances classent en deux catégories les techniques de pose : 

  • Les techniques courantes, c’est-à-dire celles qui se conforment à des référentiels connus, tels que les normes NF, les DTU ou les recommandations professionnelles RAGE. Ces techniques sont couvertes automatiquement par les assurances, sans mise en observation. 
  • Les techniques non courantes, qui nécessitent une analyse au cas par cas par un contrôleur technique qui peut avoir deux conséquences : 
    • Soit les faire entrer dans la catégorie des techniques courantes grâce à des ATex (Appréciations techniques d’expérimentation), des ATec (Avis techniques) ou encore des DTA (Documents techniques d’application) ;
    • Soit les laisser dans les techniques non courantes, ce qui peut entraîner des surcoûts assuranciels. 
Dans cette masterclass #4, découvrez comment, en impliquant les organismes de contrôle le plus en amont possible dans le projet, certaines solutions de mise en œuvre de produits, équipements et matériaux de réemploi peuvent être maintenues dans le domaine des techniques non courantes sans surcoûts rédhibitoires.

 

Expert

  • Ronan BEZIERS LA FOSSE, Directeur Technique Adjoint - BTP CONSULTANTS

 

Vendredi 18 novembre I 15h00-16h15 I En ligne

Le projet européen Interreg FCRBE (Facilitating the Circulation of Reclaimed Building Elements in Northwestern Europe, ou «faciliter la circulation d’éléments de réemploi en Europe du Nord-Ouest») porte sur le réemploi de matériaux de construction dans le secteur du BTP et associe la France, la Belgique, le Royaume-Uni, l’Irlande et les Pays-Bas.

Après des décennies de déclin, aujourd’hui moins de 1% des matériaux de construction sont réemployés dans le BTP en Europe du Nord-Ouest. Sans action, ce pourcentage pourrait se réduire à néant. L'objectif du projet est d’inverser la tendance et d’intensifier les activités liées au réemploi sur le territoire du projet.

Dans cette masterclass #5, découvrez comment prendre en main la "boîte à outils" opérationnelle développée par le projet qui vise à donner plus de visibilité aux opérateurs déjà existants et à créer des outils de méthodologie communs à partir de ceux déjà mis en œuvre.

 

Expert

  • Hugo TOPALOV, Coordination de projets, Architecte DE HMONP, Ingénieur ESTP - Bellastock