Aller à l'accueil - Aller au menu - aller au contenu
Ekopolis est une association francilienne soutenue par l'ADEME, les CAUE, l'Ordre des architectes, les services de l'Etat et ses adhérents.

Ressource

Viadeo
 

Vidéo/DVD/film/animation multimédia Ajouter à ma liste de lecture 

Intervention d'Anne-Françoise Garçon, historienne

Mots-clés:

Cette vidéo d'Anne-Françoise Garçon - Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, historienne des techniques - a été réalisée lors du cycle de formation Ekopolis 2009 "Concevoir et construire durable, du territoire au bâtiment" le 4 décembre 2009. La thématique de cette journée était le "MATERIAU : comment mettre en œuvre le réemploi et la réutilisation?". L'intervention d'Anne-Françoise Garçon a porté sur l'environnement technique des matériaux et territoire : une histoire du matériau en Ile-de-France.

Réalisation : Julien Ravoux

Résumé de l'intervention

Le propos est celui d'une historienne, qui observe le présent à partir de ce qu'elle apprend du passé. Nous vivons en effet, aujourd'hui la fin d'un environnement technique, avec les crises qui vont de pair. Le système technique pétrole/électricité/alliages touche à ses limites, avec, circonstance inédite dans l'histoire de l'humanité, l'atteinte portée à la planète en horizon de cet épuisement et de l'inévitable renouvellement. D'où la question : qu'est-ce que le regard historique sur l'évolution de la gestion des matériaux, nous apprend du changement, de ce qui se détruit, des formes et modalités de renouvellement ? Pouvons-nous décider du nouvel environnement technique qui déjà se met en place ? Pour avancer dans cette réflexion, deux questions architecturent notre propos :
1) Paris : comment cette ville, mégapole depuis le Moyen-Age, a géré ses matériaux au fil du temps ?
2) L'environnement technique : l'industrialisation a marqué une rupture dans la gestion des matériaux, dont nous sommes comptable aujourd'hui. La mise en poubelle est alors devenue une mise à zéro de la valeur du matériau. Au point qu'aujourd'hui, l'absence de veille technologique sur ce que l'on détruit nous empêche d'analyser le comportement des matériaux à l'échelle des temps, et d'en retirer les enseignements sur les bonnes pratiques de gestion. Bref, l'archéologie
du développement durable reste à construire. Comment faire pour restituer sa valeur, matérielle et pédagogique, à ce qui, avant l'industrialisation, n'était pas déchet ? Il ne sera pas de trop, pour répondre à la question, d'élargir le propos aux grandes mégapoles mondiales, Shangaï et Mexico.

 

Biographie et bibliographie d'Anne-Françoise Garçon

Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, historienne des techniques, Anne-Françoise Garçon exerce son activité dans le cadre du CH2ST (Centre d’Histoire des Sciences et d’Histoire des Techniques), composante de l’EA 127 « Modernités & Révolutions ». Elle dirige des travaux en histoire de la pensée technique, innovation et conception; patrimoine technique et industriel; histoire appliquée. Présidente du conseil des experts de l’Ecomusée du Creusot-Montceau-les-Mines, vice-présidente du Parc Naturel Régional de Haute-Chevreuse, elle coordonne le master Erasmus Mundus TPTI, Techniques Patrimoines, Territoires de l’Industrie : Histoire, Valorisation, Didactique, en collaboration avec les Universités d’Evora (Portugal) et de Padoue (Italie). Elle a publié entre autres :

- Les chemins de la nouveauté : innover, inventer au regard de l’Histoire;

- Démolition, disparition, déconstruction. Approches techno-économiques et anthropologiques ;

- L’Automobile, son monde et ses réseaux ;

- Entre l’Etat et l’Usine : l’Ecole des Mines de Saint-Étienne au XIXe siècle.

 

 
Base des éco-matériaux
Cette base en ligne est conçue aussi bien pour les artisans,...
En savoir plus
Annuaire de formations du CLER
Le Comité de Liaison Energies Renouvelables propose un annuaire...
En savoir plus
Base INIES
La base de données française de référence...
En savoir plus
Le référentiel de la construction bois
Le Comité national pour le développement bois (CNDB)...
En savoir plus
 
 
Aller à l'accueil - Aller au menu - aller au contenu