Aller à l'accueil - Aller au menu - aller au contenu
Ekopolis est une association francilienne soutenue par l'ADEME, les CAUE, l'Ordre des architectes, les services de l'Etat et ses adhérents.

Ressource

Viadeo
 

Vidéo/DVD/film/animation multimédia Ajouter à ma liste de lecture 

"Il s'agit de ne jamais démolir !" Frédéric Druot, architecte

Mots-clés:

"Il s'agit de ne jamais démolir !" Frédéric Druot, architecte, défend l'idée que dans les projets de réhabilitation, il faut au contraire, conserver, transformer, ajouter des éléments. Cette vidéo a été réalisée à l'occasion du cycle de formation Ekopolis 2010 "Du territoire au matériau, changer d’optique pour concevoir durable" le 16 novembre 2010. La thématique de cette journée était "EXISTANT & Réhabilitation : composer la ville avec la ville".

Réalisation : Julien Ravoux

Résumé de l'intervention

Il s’agit d’être convaincu que toutes les situations urbaines, toutes les surfaces construites de logements, de bureaux, d’entrepôts, que l’on stigmatise, que l’on dénonce comme la médiocrité absolue et que l’on jette au pilori, sont des situations spécifiques, potentiellement capables de devenir des territoires exceptionnels et merveilleux, distincts entre eux et économiquement très rentables.

Il s’agit d’être convaincu que l’analyse fine et précise de ces multiples cas, l’étude de leurs constitutions, de leurs capacités, de leurs affectations et de leurs transformations plutôt que leur destruction, sont les préalables essentiels à ce qu’il est convenu d’appeler le "Développement Durable".

Il s’agit d’être attentif au réservoir immense d’un matériel urbain inachevé, dont la transformation délicate et attentive est capable de fournir sans ébat ni débat, des réponses à la question immédiate du logement, à la question immédiate de la densité urbaine, à la question immédiate de l’environnement, à la question immédiate du plaisir d’habiter et de vivre en ville.

Le plaisir est l’objet de cette attention, l’économie en est le cœur. Il apparaît de façon consternante que parmi les cibles du label HQE, la notion d’économie globale brille par son absence. Ne devrait-elle pas en être la cible numéro 1 ? Sommes-nous donc dans l’insouciance de l’opulence ? Ne sommes nous pas dans la recherche de solutions variées et légères, efficaces et réactives ? Transférer les dépenses de démolitions et de reconstructions vers des investissements sur des transformations opportunes, c’est dépenser mieux, c’est traiter deux à trois fois plus de cas et de situations critiques. C’est éviter une multitude de surcoûts et de désagréments liés au coût des déménagements de populations, aux coûts des pertes d’exploitations, au coût des nuisances, au coût des viabilisations de nouvelles ZAC. C’est générer des filières de production nouvelles, légères, précises et adaptées au cas par cas de chaque transformation envisagée, c’est faire de l’économie le vecteur de réflexions intelligente et discernées. C'est évidemment éviter les dépenses d'énergie conséquentes aux démolitions.

Se pencher sur l’adaptation des marchés d’entreprises pour trouver des correspondances plus justes avec les différentes situations, s’investir dans des reconsidérations juridiques du calcul de loyers, de taxes de charges, de valeurs foncières, sur la déréglementation sont les chantiers fondamentaux de l’économie que l’ensemble de notre profession doit s’obliger à projeter sur chaque situation particulière. Il faut sans cesse remettre à plat des pratiques et des habitudes devenues bien encombrantes. Il s’agit de ne jamais démolir, ne jamais supprimer, toujours ajouter, transformer et utiliser. Il s’agit de faire basculer doucement et avec gentillesse, la banalité vers l’enchantement. C’est un travail qui mise sur la précision, le discernement et l’attention.

Biographie et bibliographie de Frédéric Druot

Né en 1958, architecte, diplômé de l’École d’architecture de Bordeaux en 1984, il crée en 1991 l’agence Frédéric Druot Architecture. Son projet en cours est la transformation de la Tour Bois-le-Prêtre, Paris 17ème, en collaboration avec l’agence Lacaton et Vassal, mission HQE en site occupé. Il travaille à compte d’auteur sur un "Inventaire et analyse de sites capables de transformations et de densification urbaine" dans Paris intramuros. Il mène une étude pour répondre à l’appel à projets "50 000 logements nouveaux autour des axes de transports" lancé en juillet 2010 par la CUB de Bordeaux. Son travail porte sur le bien capable : la reconnaissance des capacités existantes du patrimoine bâti (contextuelles, géographiques, spatiales…) dans une stratégie d’évolution, de transformation. Il a remporté le prix "Sustainability and Residential Innovation", ville de Madrid en 2006, pour le "projet de la Tour Bois-le-Prêtre".

DRUOT F.LACATON A., VASSAL J.-P. Plus - Les grands ensembles de logements, territoires d'exception. Etude pour le Ministère de la culture et de la communication, Direction de l'architecture et du Patrimoine. Barcelone : éditions Gustavo Gili, 2007, 264 p.

DRUOT F., LACATON A., VASSAL J.-P. Transformation de la tour Bois-le-Prêtre, Porte Pouchet, Paris 18 [en ligne]. In : Architecture = Durable, 30 architectes, 30 projets en Île-de-France, 2008. Disponible sur : www.pavillon-arsenal.com 

DRUOT F., LACATON A., VASSAL J.-P. Appartement témoin Paris 17ème. AMC Le Moniteur architecture, 2008, n°178, pp 104-107.

DRUOT F. Éviter la démolition des tours existantes. In : DEGIOANNI J.-F., CHESSA M. Les tours au défi du développement durable". Le Moniteur, novembre 2008, n°5478, pp 68-70.  

DRUOT F. Ne pas démolir est une stratégie. 'A'A' (l’Architecture d’Aujourd’hui), octobre-novembre 2009, n°374, pp 65-74.

DRUOT F. Chantier, le cas Bois-le-Prêtre, transformation. AMC Le Moniteur architecture, octobre 2010, n°200, pp 30-31.

Bibliographie complémentaire

BERGSON H. Matière et mémoire : essai sur la relation du corps à l'esprit. 7ème Ed. Paris : éditions Presses universitaires de France, 2007, 280 p. (coll. Quadrige Grands textes)

BOURDIN A. L'urbanisme d'après crise. La Tour d’Aigues : éditions de l’Aube, 2010, 157 p. (coll. Monde en cours)

DANA K. Grands ensembles, 167 000 euros par logement, pour quoi faire ?. AMC Le Moniteur architecture, novembre 2004, n°147, pp 24-29.

FERRIER J. (Dir.). Architecture = Durable, 30 architectes, 30 projets en Île-de-France. Paris : éditions Pavillon de l’Arsenal, 2008, 264 p.

GARNIER L., BRUN-LAMBERT D. Electrochoc. Paris : éditions Flammarion, 2003, 289 p.  

LAGRANGE H. Le déni des cultures. Paris, éditions du Seuil, 2010, 350 p.

MURAY P. L'empire du bien. Paris : éditions les Belles Lettres, 1998, 172 p.


 


  

 
Restructuration du lycée Jean-Baptiste Corot
Cette réalisation a fait l'objet d'une visite par Ekopolis au...
En savoir plus
Logements sociaux et commerces
Ce projet a été étudié par l’Observatoire...
En savoir plus
Velizy Green
Lors du départ du locataire de l'immeuble en 2009, la SCPI...
En savoir plus
 
 
Aller à l'accueil - Aller au menu - aller au contenu