Aller à l'accueil - Aller au menu - aller au contenu
Ekopolis est une association francilienne soutenue par l'ADEME, les CAUE, l'Ordre des architectes, les services de l'Etat et ses adhérents.

Réalisation

Viadeo
 
  • Localiser \
  • Façade du bâtiment, depuis l'avenue du Général Leclerc © Cécile KatzVue depuis l'avenue du Général Leclerc © LEMÉROU, architectes etcImmeuble neuf, premier niveau d'un duplex © LEMÉROU, architectes etcImmeuble réhabilité © LEMÉROU, architectes etcLe site avant construction © LEMÉROU, architectes etcPlan du premier étage © LEMÉROU, architectes etc
  • Livraison
    janvier 2008
  • Type d'intervention
    Réhabilitation, neuf
  • Adresse
    70 avenue du général Leclerc 93120 La Courneuve
  • Contexte
    Urbain dense
  • Maître d’ouvrage
    OPHLM 93
  • Architecte
    LEMÉROU, architectes etc
  • Entreprise
    UTB
  • TERRAIN
    357 m²
    Totale
  • SH
    385 m²
    Immeuble neuf
  • SH
    317 m²
    Immeuble réhabilité
  • Coût travaux
    716 514 € HT
    Immeuble neuf – date de valeur : janvier 2008 (source: MOA)
  • Coût travaux
    307 971 € HT
    Immeuble réhabilité – date de valeur : janvier 2007 (source: MOA)
  • Label(s) / Certification(s)
    Patrimoine Habitat & Environnement
  • Ressource associée
    Observatoire de la qualité architecturale du logement en Ile-de-France

Ekopolis Ajouter à ma liste de lecture 

Construction et réhabilitation de 14 logements sociaux - La Courneuve, 93

6 logements neufs PLU et 8 logements réhabilités PLUS en acquisition amélioration

Mots-clés:

Ce projet a été étudié par l’Observatoire de la qualité architecturale en Île-de-France.

L’intérêt de ce projet repose sur plusieurs éléments : d’une part, la réhabilitation de logements insalubres associés à une petite opération neuve de logements sociaux et d’autre part, la densification d’une parcelle réduite reconstituant un front urbain dans le secteur du grand ensemble des 4000.
L’intérêt porte égalemment sur la manière dont les contraintes visuelles et acoustiques ont été traitées et comment les typologies développées s’adaptent aux contraintes du lieu. Enfin, il s’inscrit dans le relogment de familles en provenance de la cité des 4000.

L’opération se situe au sein d’un îlot triangulaire, le long de l’avenue du Général Leclerc, à proximité de la cité des 4000 en secteur de Zone Urbaine Sensible (ZUS) et d’une station de la ligne de tramway T1. Le secteur est depuis le milieu des années 1980 en pleine reconvertion : les barres Debussy, puis Ravel, Presov et enfin Balzac ont été démolies pour faire place à des projets d’échelle plus réduite et plus denses. Les espaces publics ont été réaménagés également. Des nouveaux équipements sont venus compléter l’ensemble.
Bénéficiant d’une subvention ANRU non négligeable s’élevant à 44 499 €, cette opération se réalise dans le cadre de relogement de familles issues de la cité des 4000 et dans le cadre de la résorption de l’insalubrité. Au-delà de la réhabilitation de 8 logements au confort très sommaire, il s’agit de densifier cet ancien terrain vague et de proposer une continuité urbaine le long de l’avenue.

 Télécharger la fiche d'étude de cas.

 
Restructuration du lycée Jean-Baptiste Corot
Cette réalisation a fait l'objet d'une visite par Ekopolis au...
En savoir plus
Logements sociaux et commerces
Ce projet a été étudié par l’Observatoire...
En savoir plus
Velizy Green
Lors du départ du locataire de l'immeuble en 2009, la SCPI...
En savoir plus
Base des éco-matériaux
Cette base en ligne est conçue aussi bien pour les artisans,...
En savoir plus
 
 
Aller à l'accueil - Aller au menu - aller au contenu