Partager

Share icon

Réflexe bois-biosourcés

Soumis par analie.montchamp le mer 24/04/2019 - 15:25

La Région soutient les maîtres d’ouvrage publics et les agriculteurs faisant appel à un accompagnement spécifique pour l’intégration de matériaux bois et biosourcés dans leurs opérations.

« Aménager et construire par l'économie circulaire »

Soumis par analie.montchamp le mar 21/05/2019 - 17:18

Le Comité francilien* de l'économie circulaire et le club métier Déconstruction ORÉE vous convient à une après-midi de visite et d'échanges autour des enjeux de l'aménagement et de la construction. A cette occasion, nous serons accueillis au coeur du chantier du quartier de La Vallée, sur l'ancien site de l'École Centrale, à Châtenay-Malabry

Cette rencontre sera l'occasion :

Choisir un matériau biosourcé suffit-il à construire durable et responsable ?

Soumis par amontchamp le jeu 04/04/2019 - 11:35

Qu’est-ce qu’une ville durable ?

A la fois projet politique et objectif global, elle s’appuie sur différents axes stratégiques qui visent, notamment dans le domaine de la construction, à préserver et gérer durablement les ressources (énergie, air, eau, matériaux…) et améliorer la qualité de l’environnement (réduction des nuisances et des risques, qualité sanitaire…).

Dans ces conditions, comment construire aujourd’hui durable et responsable pour la ville de demain ?

La Ferme du Rail

Soumis par sylvain.gabion le mar 26/02/2019 - 16:08

Ce projet d’agriculture urbaine s’est fixé comme objectif principal de réunir les aspects environnementaux et sociaux, aussi bien dans la façon de construire le site, que dans son exploitation. Le programme prévoit l’hébergement de 15 personnes en ré-insertion et de 5 étudiants de l’Ecole du Breuil. Ensemble, ils assureront l’exploitation agricole du site.

Acceptation des déblais et terres excavées. Version 2

Soumis par analie.montchamp le mer 21/11/2018 - 11:30

La gestion de près de 23 millions de mètres cubes de terres excavées produites par les chantiers de la Société du Grand Paris, soit au total plus de 45 millions de tonnes de déchets de chantiers, entraînera une augmentation de 10 à 20 % du tonnage de déchets du BTP sur la région.