Partager

Share icon

La revitalisation des centres-bourgs : une opportunité pour la transition energétique

Soumis par julia.malinverno le ven 24/04/2020 - 11:46
Présentation

CONTACT EKOPOLIS :

Julia Malinverno 
Responsables projets et aménagements
julia.malinverno@ekopolis.fr
01.48.32.40.80

Découvrir tous les thémes


Sommaire :

Ekopolis remercie Marion Benoist-Mouton et Anne Vial du CEREMA pour leurs relectures, commentaires et apports, Patrick Gautier pour les apports de contenus, mais aussi Mathieu Deperrois et l'ensemble de l'équipe du PNR du Gâtinais français pour tous nos travaux collaboratifs sur le sujet. 


#1  Rappel des enjeux

chevron Revitalisation des centres-bourgs, de quoi parle-t-on ? 

Le terme de centre-bourg, ne fait pas l’objet de définition officielle. Les professionnels s’accordent cependant à considérer un centre-bourg en une commune de taille très modeste, sans définition précise de nombre d’habitants, et qui comporte une fonction « polarisante » ou centralisatrice. Un centre-bourg a ou avait, un ou plusieurs commerces actifs, éventuellement un ou plusieurs services publics (école, bureau de poste ….). C’est précisément cette fonction de « pôle » sur laquelle nous nous accordons pour parler de revitalisation. La notion de centre-bourg comporte vraisemblablement l’idée d'une entité urbaine dont la taille est intermédiaire entre village et ville. En effet, la revitalisation sous-entend, de fait, un déclin plutôt économique ici, mais elle peut être également concomitante avec perte de vitesse démographique, notamment du à une baisse de la natalité. 


Selon le Ministère de la cohésion des territoires, la revitalisation des centres-bourgs « résulte d’un ensemble d’actions qui en renouvellent l’attractivité et fixent durablement les habitants. Elles concernent la requalification des logements, leur rénovation thermique, le traitement des espaces publics, etc. mais elles ne peuvent s’envisager sans des interventions visant à dynamiser l’économie locale, à créer des dynamiques collectives pérennes associant l’ensemble de acteurs, à structurer et pérenniser les solidarités à l’échelle des bassins de vie.
 Ces actions doivent engager le territoire dans la transition écologique et énergétique à toutes les échelles. » 
Toujours selon le ministère de la cohésion des territoires, il est précisé sur le site du programme de revitalisation des centres-bourgs que la définition est d’autant plus difficile à établir qu’« il n’existe pas UNE réponse, UNE recette pour revitaliser un centre-bourg. C’est un ensemble de finalités à poursuivre, de conditions à réunir, d’outils à mobiliser, d’actions à organiser dans le temps et qui doivent être adaptées aux spécificités de chacun des territoires concernés. »

chevron Pourquoi revitaliser les centres-bourgs ? 

Certaines communes, le plus souvent rurales ou semi rurales, subissent l’attractivité des grandes villes. Cette concurrence territoriale se traduit par un dépeuplement des bourgs pour des raisons économiques et d’accessibilité et par conséquent une baisse de l’activité économique locale. 

Les conséquences de cette perte de vitesse économique et ce dépeuplement amènent à : 

  • un manque de gestion et une dégradation du bati, 
  • un manque d’entretien des espaces publics,
  • une moindre fréquentation des commerces et équipements ne permettant souvent plus d’assurer une offre de services.

Et cela se caractérise le plus souvent par : 

  • la baisse de l’activité économique locale, 
  • la dégradation du patrimoine bâti et de l’habitat, et des espaces publics
  • une augmentation des logements vacants

La dévitalisation des centres-bourgs conduit à cantonner ces communes à une fonction résidentielle, et à diminuer la qualité du maillage territorial et l’attractivité locale. Les populations restantes voient donc la qualité de leur cadre de vie se détériorer. 

Alors que les centres-bourgs représentent une véritable opportunité de créer des pôles économiques et diversifier les bassins de vie, ils constituent également une opportunité de s’engager dans la transition écologique : la proximité immédiate avec les espaces agricoles est une aubaine pour les circuits courts que ce soit pour l’alimentation, les matériaux de construction, mais aussi l’emploi, et le développement des ENR.

Ces toutes petites collectivités rencontrent par ailleurs régulièrement des problèmes de gouvernance : manque d’ingénierie en interne pour porter les projets, mobilisation contraignante des élus. Le rôle des organismes publics et parapublics capables de fédérer comme les Parcs Naturels Régionaux, les directions département des territoires (DDT), ou encore les Conseils d’architectures de l’urbanisme et de l’environnement, devient fondamental. 

chevron Enjeux

Pour le CEREMA et le Ministère de la cohésion des territoires, 5 enjeux forts se dessinent : 

> Pérenniser les solidarités à l’échelle du bassin de vie
L’attractivité d’un centre-bourg sera d’autant plus cohérente que si elle s’inscrit dans un projet de territoire plus grand notamment sur les questions économiques et de mobilités. Le périmètre de ce « territoire plus grand » peut-être variable en fonction de l’enjeu considéré. 

> S’engager dans la transition énergétique et écologique
Les centres-bourgs, souvent à proximité des zones agricoles et disposant de grands espaces, offrent une opportunité importante pour favoriser les circuits courts notamment pour l’alimentation ou encore les matériaux biosourcés. 

> Dynamiser les économies
Chaque territoire est doté d’un ensemble de savoirs, de ressources et de compétences indispensables à mobiliser dans le cadre d’un projet de revitalisation de centre-bourg.

> Créer une dynamique collective pérenne
Prendre en compte les atouts de l’ensemble d’un territoire implique de réunir et de mobiliser l’ensemble des acteurs locaux. Des nouveaux modes de faire, de concevoir des projets peuvent être imaginés. 

> Restaurer l’attractivité du centre-bourg
C’est l’enjeu premier : en s’appuyant sur l’ensemble des leviers cités précédemment, le projet de revitalisation prend tout son sens quand il permet de consolider les fonctions de polarités d’un centre bourg et d’améliorer le cadre de vie des habitants. 

Ces enjeux sont exposés en détails dans une présentation en ligne


Le cas de l’Ile-de-France

Les centres-bourgs franciliens subissent l’attractivité très forte de la métropole parisienne. Selon l’institut Paris région : « En Île-de-France, plus de la moitié des communes (57%) sont classées comme rurales selon leur degré d’urbanisation et occupent 64 % du territoire francilien. Elles regroupaient 640 000 habitants en 2015 soit 5 % des habitants d’Île-de-France. 

chevron Les programmes d’accompagnement et de financement pouvant s’adresser à des centres-bourgs

> Le programme revitalisation des centres-bourgs
Le gouvernement a lancé au début de l’été 2014 un programme expérimental pour la revitalisation des centres-bourgs, qui a retenu 54 lauréats pour une durée de 6 ans. Cette démarche est conduite par les ministères de la cohésion des territoires, de la transition écologique et énergétique, des Outre-Mer et de la culture.
Ce programme arrive à son terme en 2020. L’ensemble des ressources associées est disponible sur leur site internet

> Le programme petites villes de demain
Cette initiative s’adresse aux villes de moins de 20 000 habitants, pour conforter leur rôle de centralité, renforcer le maillage du territoire, et leur permettre de faire face aux enjeux démographiques, économiques, ou sociaux à venir.
Entre 800 et 1000 communes, partout en France, pourront ainsi être accompagnées dans le cadre d’un programme d’appui qui sera le premier à être déployé directement par l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), créée depuis le 1er janvier 2020.

Toutes les infos en ligne. 

> Action cœur de ville
A destination des villes moyennes, le plan national Action cœur de ville répond à une double ambition : améliorer les conditions de vie des habitants des villes moyennes et conforter le rôle de moteur de ces villes dans le développement du territoire. 

Toutes les infos en ligne

 

#2  Ressources incontournables

couverture

14 fiches thématiques du programme de revitalisation des centres-bourgs
« Dans le cadre du programme national de revitalisation des centres-bourgs, des fiches thématiques sont élaborées par le CEREMA pour illustrer les démarches de revitalisation avec des exemples concrets. Elles permettent aux acteurs publics comme privés de s’inspirer des projets lauréats et de projets pertinents portés par d’autres collectivités. Les fiches sont aujourd’hui disponibles et portent sur différents domaines importants pour la revitalisation des centres-bourgs (patrimoine, culture, numérique, transition énergétique …). »


logo cerema

Autres ressources du CEREMA 
 

couverture

Comment maîtriser le développement des bourgs, villages et hameaux ? Cahier pratique de l’IAU – 2009 / 15 Euros

 

#3   L'agenda francilien en 2019

En janvier 2020, Ekopolis a organisé un Centre-bourg Tour dans le PNR du Gâtinais français pour rencontrer les acteurs des initiatives locales. 

Formations

 

#4   Les bonnes pratiques et opérations remarquables

chevron En Île-de-France

chevron Ailleurs en France

 

#5   Les acteurs ressourcés

Les PNR peuvent accompagner méthodologiquement et financièrement des opérations dans les communes. Il permettent aussi d'assurer des travaux en réseau à l'échelle d'un territoire. 

Les CAUE sont des sources d'information mais aussi de mise en réseau. 

 

  • Ministère de la cohésion des territoires : Centre de ressources dédié et associé au programme de revitalisation des centres bourgs.
  • CEREMA : Le CEREMA produit des publications sur les thématiques liées à la revitalisation des centres bourgs. 

 

    Ressources associées
    Sélection web

    Centre Bourg Tour - Visites de coeurs de bourgs

    Soumis par analie.montchamp le sam 09/11/2019 - 13:50

    Entre 2010 et 2014, douze communes ont été bénéficiaires de l’appel à projet « aménagement durable » du Parc naturel régional du Gâtinais français, en Essonne et en Seine-et-Marne. Dans ce cadre, le parc a financé les études préopérationnelles et accompagné les communes dans la définition de projets d’urbanisme et d’architecture, intégrant des objectifs de qualité environnementale. Cette réflexion a été menée en collaboration avec les maîtres d’ouvrage respectifs des projets, ainsi qu’avec les habitants. 

    Aménagement durable des centres urbains / EcoQuartiers

    Soumis par analie.montchamp le mer 05/06/2019 - 17:14

    Les centres urbains sont au carrefour de multiples enjeux de la ville durable. Si les mixité sociales et fonctionnelles, les mobilités, le commerce et les équipements sont toujours mis en exergue, la dimension environnementale et paysagère des projets de revitalisation mérite également d'être développée, dans une perspective d'adaptation au changement climatique.

    Cœurs de villes et de villages accessibles à tous

    Soumis par analie.montchamp le jeu 06/09/2018 - 16:07

    L'objectif de cet ouvrage est de valoriser des opérations d'aménagement de centres-bourgs de villes de petite taille ou de villages, intéressantes tant sur le plan de l'accessibilité qu'au regard des autres enjeux de l'aménagement durable (qualité urbaine et paysagère, incitation aux modes de déplacements actifs, revitalisation des centres-bourgs, etc.). Il s'adresse aux techniciens des collectivités locales et à toute personne intéressée par l'aménagement.

    Baromètre du centre ville et des commerces

    Soumis par analie.montchamp le mer 28/06/2017 - 16:32

    Deuxième baromètre de Centre-Ville en mouvement, réalisé avec l'Institut CSA du centre-ville et du commerce, présenté à l'approche des douzièmes assises nationales du centre-ville qui ont lieu ces 28, 29 et 30 juin 2017 à Orléans.

    Les habitants souhaitent avant tout y trouver des commerces et artisans de proximité, des marchés à thème et des marchés alimentaires, pour répondre à leur désir de consommer plus local et plus responsable.

    Cœur de ville

    Soumis par analie.montchamp le mer 22/03/2017 - 11:14

    Ce portail internet est mis en œuvre par l'Etat pour coordonner les actions en faveur de la revitalisation de ces centres-villes. Il a pour objectif de rassembler l’ensemble des leviers permettant aux acteurs locaux de réaffirmer les fonctions du cœur de ville.