Partager

Share icon

Parcs urbains et biodiversité : indice de biotopes ordinaires

Encart
Informations bibliographiques
Année d’édition
2010
Type de ressource
Fiche
Présentation
Description

La méthode @d aménagement durable® est un outil permettant aux acteurs des territoires de converger sur les enjeux majeurs du développement durable et de bâtir ainsi une stratégie locale. La prise en compte de l’effondrement de la biodiversité a eu pour corollaire la définition d’une ligne d’action relative au développement de la surface de biotopes. En effet, si la circulaire interministérielle du 8 février 1973 fait figure de référence en matière de politique de création d’espaces verts, en fixant un objectif quantitatif de 10 m² par habitant en zone centrale, et de 25 m² par habitant en zone périphérique, la question qualitative de la contribution de ces espaces à la préservation de la biodiversité ne se posait alors pas comme aujourd’hui. 

Ces fiches apportent un éclairage sur les questions de « nature en ville », sous l’angle spécifique des parcs et jardins publics, espaces traditionnellement dédiés à l’introduction de la nature en milieu urbain. Au moyen d’une description du parc, de l’utilisation qui en est faite et des techniques de gestion différenciées mises en place, dont l’objectif est d’ajuster au mieux les techniques utilisées aux contraintes imposées par les usages, un indice de biotopes circonstancié est défini. Il permet d’illustrer la marge de manoeuvre existante dans l’aménagement et la gestion des espaces verts et de porter l’attention des concepteurs et des gestionnaires sur les possibilités de préservation et de développement des milieux naturels. Des éléments de coût de gestion de ces espaces sont en outre précisés.


Ces fiches  ont été élaborées par l’Agrisa, Junior Entreprise de l’institut supérieur d’agriculture de Lille. Les jardins étudiés sont situés en Ile-de-France ou à Lille.

Documentation
Documentation