Approche environnementale de l'urbanisme AEU2

L’AEU2 est une démarche d’aide à la décision et d’accompagnement portée par l'ADEME, qui permet de répondre aux enjeux de l’urbanisme durable de manière partagée avec l’ensemble des acteurs d’un projet d’aménagement et de planification

Logo AEU2
Contacts
Logos porteur
Présentation

Outil d’aide à la décision partagé, l’AEU2 conjugue expertise, évaluation et animation des acteurs dans un objectif d’aide à la décision politique et technique pour intégrer le développement durable dans les projets d’urbanisme, suivant une approche transversale et intégrée aux différentes échelles de projet.

La méthodologie de l’AEU2 s’articule en 4 étapes clés : « Vision », « Ambition », « Transcription », « Concrétisation ». Elle est guidée par deux principes déterminants tout au long du projet : l'animation et l'évaluation.

 

A quoi ça sert ?

La démarche AEU2 se veut transversale, souple et adaptable en fonction de l’échelle de projet considérée, qu'il s'agisse de planification urbaine ou d'opérations d'aménagement (SCoT, PLU-I).

La mise en œuvre d’une AEU2 commence par une décision du maître d’ouvrage, qui va le conduire à élaborer un cahier des charges adapté à son projet et à ses attentes.

4 étapes clés

L’AEU2 s'articule ensuite en 4 étapes clés :

  • Étape 1 « Vision » : analyse croisée et hiérarchisation des enjeux sur le territoire du projet (sols et sites pollués, mobilité, eau, énergie, bruit, déchets, etc.).

L’objectif est de faire ressortir une vision politique du projet, étayée par les données territoriales.

  • Étape 2 « Ambition » : définition d’objectifs et d’orientations pour le projet.

Elle consiste à traduire les enjeux prioritaires identifiés lors de l’étape 1 en objectifs généraux, qualitatifs ou quantitatifs, et en grandes orientations (via une contribution à l’élaboration de documents de planification, chartes ou référentiels dans le cadre d'opérations d'aménagement par exemple).

  • Etape 3 « Transcription » : déclinaison des objectifs et des orientations dans le projet des principes d'organisation spatiale et/ou des clauses réglementaires et/ou contractuelles.

Le rôle de l’AEU2 est, d’une part, de vérifier la pertinence et la cohérence des principes proposés par la maîtrise d’œuvre, au regard de l’ambition fixée et, d'autre part, d'émettre des propositions alternatives ou de contribuer directement à la définition des prescriptions environnementales de nature contractuelle dans les opérations d’aménagement.

  • Étape 4 « Concrétisation » : définition de mesures d’accompagnement du projet.

L’AEU2 définit la façon dont les acteurs du projet peuvent être accompagnés, via notamment l’utilisation d’outils de suivi et d’évaluation continue des projets.

A chacune des étapes est associé un temps de validation stratégique et /ou technico–économique permettant à la maîtrise d’ouvrage et aux élus de faire des choix en connaissance de cause.

 

Des orientations thématiques

La démarche AEU2 met à disposition des acteurs de la planification et de l’aménagement un ensemble d’outils notamment un guide méthodologique et cahiers techniques permettant de traiter et approfondir les thématiques suivantes : participation citoyenne, construire la ville sur elle-même, activités économiques, climat et énergie, mobilité, sols et sites pollués, déchets, eau, bruit, écosystèmes, qualité de l'air et ses enjeux sanitaires, ambiances urbaines... 

La démarche AEU2 contribue à améliorer la visibilité du projet pour les habitants et autres acteurs du territoire, par le biais du dispositif de communication mis en place.

Comment suis-je accompagné ?

Deux principes déterminants sont présents tout au long du projet :

  • Animation : la méthodologie AEU2 intègre un dispositif d’animation adapté au contexte et venant parfois renforcer les pratiques locales ou réglementaires de participation.
  • Évaluation : elle porte, tout au long du projet, à la fois sur le système de management du projet et sur le projet de planification ou d’aménagement lui-même. Ce processus d’évaluation doit également être participatif et associer les parties prenantes.

L'ADEME met à disposition des acteurs de la planification et de l’aménagement un ensemble d’outils techniques :

  • guide méthodologique (détaille ce qu’est l’AEU2, identifie les différentes échelles de territoire auxquelles elle peut s’adapter et présente les thématiques traitées),
  • cahiers techniques (déclinaison opérationnelle de sujets thématiques),
  • fiches de retours d’expérience.

Depuis 2015, l'AEU2 ne fait plus l'objet d'un accompagnement financier par l'ADEME.

Néanmoins, sur des thématiques innovantes telles que la santé ou encore l'économie circulaire, un soutien financier en ingénierie peut être apporté. Pour les collectivités en zone politique de la ville (NPNRU), le coût d'une AEU2 peut être pris en charge dans le cadre d'un conventionnement avec l'ANRU.

Procédure et conditions d'utilisation

L'ADEME recommande un accompagnement distinct de type Assistance à maîtrise d'ouvrage (AMO) pour la démarche AEU2.

L'AEU2 est un dispositif complet permettant de concrétiser un projet de développement durable du territoire en matière de planification ou d'aménagement. Elle peut être un préalable à des expertises thématiques plus poussées en matière d'aménagement durable.

L’AEU2 est une démarche volontaire et un outil d’aide à la décision politique et technique. Cette méthode est complémentaire d’autres approches volontaires à l’échelle nationale, en particulier le Label EcoQuartier porté par l'Etat et la démarche HQE Aménagement portée par l’Association HQE et ce à toutes les étapes d’un projet. En particulier, le référentiel HQE Aménagement s’appuie sur la méthodologie AEU2 en ce qui concerne le système de management, tandis que la labellisation EcoQuartier, qui permet de distinguer les projets les plus ambitieux, peut être grandement facilitée par la mise en œuvre en amont d’une démarche AEU2.

Pour aller plus loin
Ressources associées