Partager

Share icon

Villa Solea

Encart
Fiche technique
Programme
Habitat collectif
Habitat solaire à énergie 0 : 40 logements sociaux et 77 logements en accession
Année de livraison
2010
Adresse
Romainville
Contexte
Pavillonnaire
Distinction(s)
Autre
Surfaces
SH
6911
SHON
8110
Coût
Coût travaux
12000000
HT
Coût du foncier
12000000
HT
Texte de présentation
Réalisation sélectionnée par la Cité de l'architecture et du patrimoine dans le cadre de l'exposition Habiter écologique.

Partenaires


Cité de l'architecture

Dans le centre ancien de Romainville, l’agence JFA répond à la programmation d’“habitat solaire à énergie positive” posée par le maître d’ouvrage, en privilégiant l’orientation sud, les formes compactes, et en opérant une fragmentation des volumes bâtis. Cette posture offre ainsi une perméabilité des constructions et une certaine dynamique dans les formes. La variation dans l’épanelage (R+2 et R+3) considère les masses bâties, vis-à-vis du contexte existant. En outre le programme distingue 2/3 de logements en accession, au centre, et 1/3 de logements sociaux, en frange. Le projet dispose une serre par habitation, intégrée au volume général : espace tampon en hiver, de vie en mi-saisons et ouvert l’été, en loggia. Les châssis internes sont à galandage, ceux en façade mobiles et pivotants, afin de permettre une ouverture maximale et un diaphragme variable en fonction de l’ensoleillement et des usages. Enfin, le bâtiment, à inertie lourde, joue le rôle de stockeur passif d’énergie, produite et reçue. Le chauffage collectif au gaz associé à une pompe à chaleur air/eau sur l’air extrait pour l’eau chaude sanitaire vise l’Énergie Zéro. En outre, 15 m2 de capteurs photovoltaïques par m2 habitable produit de l’énergie revendue au réseau.

Démarche

Jacques Ferrier développe au sein de son agence JFA une activité de recherche architecturale axée sur le développement durable, en partenariat avec des industriels. En témoignent le projet de bureaux Concept Office avec EDF ou les bureaux de Tenesol (ensemblier de systèmes photovoltaïques) à la Tour-de-Salvigny. Dans ce dernier, il intègre des panneaux solaires à l’architecture comme brise-soleil semi-transparents. L’expérience est réitérée en 2006 à Toulouse, avec une usine Tenesol aux panneaux alternés avec des éléments en terre cuite – avec un générateur d’une puissance de 18 000 kWh/an en façade Sud. En 2007, La Cité de la Voile à Lorient, dédiée au navigateur Éric Tabarly, a fait l’objet d’une étude énergétique spécifique (avec CERA Ingénierie), d’où résulte la coque multicouche du bâtiment, combinée avec des panneaux photovoltaïques en brise-soleil. En outre, son plancher chauffant/rafraîchissant est alimenté par l’eau de mer et l’hygrométrie y est contrôlée.

Rafael Magrou


Rafael Magrou