Requalification de la résidence Paul Langevin

Démolition de 20 logements sur les 105 logements d’origine, réhabilitation et résidentialisation de 85 logements. Requalification urbaine et sociale sur un territoire en déshérence.

Encart
Fiche technique
Programme
Démolition de 20 logements sur les 105 logements d’origine, réhabilitation et résidentialisation de 85 logements.
Année de livraison
2007
Adresse
93370
Montfermeil
Type d’intervention
Démolition
Réhabilitation
Surfaces
SHON (Surface hors d'Oeuvre Nette)
SHON (Surface hors d'Oeuvre Nette)
Montant travaux estimé
Acteurs
Calendrier
Texte de présentation

L’intérêt de ce projet repose sur un important travail de requalification urbaine sur un territoire en déshérence depuis plusieurs décennies. C’est une opération qui se développe sur le long terme, cherche des solutions au plus près des habitants sans occulter l’existant et le contexte, leurs qualités et leurs défauts. À la fois humble et respectueuse, elle n’en demeure pas moins de grande envergure et ambitieuse sur les objectifs à mener, aussi bien dans la qualité des espaces publics que dans celle des usages.

La résidence Paul Langevin se situe côté Montfermeil au sein de la cité dite des Bosquets dans le quartier du plateau à Clichy/Montfermeil. Situé à 15 kilomètres à l’est de Paris, cet ensemble réparti sur les deux communes comprend 4700 logements sur 60 hectares et 20 000 habitants. Caractérisé par une forte prédominance de copropriétés en difficulté, ce quartier a été intégré dans le périmètre d’intervention des grands projets de renouvellement urbain dans le cadre de l’ANRU. Il a fait l’objet d’une convention signée en 2004 et constitue un des rares PRU intercommunaux. Son objectif principal est la requalification urbaine et sociale du grand ensemble, constituant une entité urbaine séparée en deux communes, aux tendances politiques différentes gauche/droite.

Ce projet a été étudié par l’Observatoire de la qualité architecturale en Île-de-France.

Puce verte  Télécharger la fiche d'étude de cas.