Partager

Share icon

Pôle géosciences IGN et Météo France

Encart
Fiche technique
Programme
Equipement de bureau
Espaces tertiaires, restaurant interentreprises, pôle public, espaces sociaux, culturels et sportifs
Année de livraison
2014
Adresse
73-75 avenue de Paris
94165
Saint-Mandé
Contexte
Urbain dense
Type d’intervention
Réhabilitation
Distinction(s)
RT 2005
Surfaces
SHON
15971
Coût
Coût total
30900000
HT
2014-07-00T00:00:00
4200000
HT
2014-07-00T00:00:00
façade
Acteurs
MOA
Maître d'œuvre
BET
façade
BET
généraliste
Entreprise
menuiseries extérieures
Texte de présentation

Cette opération s’inscrit dans la démarche générale de valorisation du patrimoine de l’Etat. ?L’Institut géographique national et Météo France ont été regroupés sur le site historique de production des cartes IGN à Saint Mandé dans une perspective d’optimisation fonctionnelle, architecturale et environnementale du bâti.

L’agence Architecture Patrick Mauger a mené un travail sur le bâtiment B de l’IGN proposant un bâtiment ouvert avec la création d’un jardin partagé avec le bâtiment A, réalisé par Laura Carducci en 2012, le long de l’avenue de Paris et du bâtiment B.

Le programme de la consultation demandait la conservation des volumes du bâtiment existant avec l’ouverture en son centre de patios pour rechercher la lumière. Le projet a été au delà de ce qui était engagé en créant un véritable espace entre les deux bâtiments. Cette solution présente l'avantage de pouvoir développer un espace vert central, d'offrir un meilleur éclairage et ensoleillement des étages inférieurs, et de gagner en efficacité thermique grâce à l'épaisseur du bâtiment réhabilité. La surface utile et la SHON ont été optimisées en travaillant sur la compacité du bâti, en diminuant l’enveloppe et en créant deux étages supplémentaires.

Les façades en cadres de bois dialoguent avec le bâtiment A dans un souci d’harmonie et renforce l’identité du site et des institutions qu’elles abritent.
Un long travail a été nécessaire pour la finalisation de la façade et l'optimisation du temps de pose (5 mois pour couvrir les 218 mètres de façade du bâtiment B). Chaque module de 1,40 x 6,54 mètres a été préfabriqué puis acheminé et monté sur site. Chaque module est constitué d’un cadre lamellé-collé d’épicéa à l’intérieur duquel se retrouvent des châssis ouvrants en pin massif, des volets de ventilation en pin massif, des allèges opaques en inox recuit brillant. Les résultats AEV (Air: classe 4, Eau: 7A, Vent: C2) ont répondu aux tests au-delà des objectifs théoriques requis.

Le bâtiment répond à des critères de performance environnementale exigeants avec l'obtention du label THPE.
Le vitrage de la façade a été choisi pour répondre aux exigences thermiques et acoustiques. Pour se prémunir de la chaleur et du soleil, une alternance de stores extérieurs droits ou à projection (stores « marquisolette ») viennent protéger les fenêtres des bureaux. Des cheminées thermiques réparties sur la longueur du bâtiment aspirent l’air chaud dans les couloirs. L’hiver, à l'inverse, l’air chaud sur les façades sud et ouest est récupéré et réinsufflé dans les bureaux.

D’autres dispositifs actifs viennent compléter le travail de démarche environnementale souhaité par le Ministère comme l’emploi de la géothermie, la récupération d’énergie sur l’ensemble des centrales de traitement d’air double flux (CTA), l’installation en toiture de panneaux solaires pour la production d’eau chaude des sanitaires des vestiaires et installations sportives, la création d'une toiture végétalisée réduisant les débits de fuite et augmentant l’inertie thermique du bâtiment.