Partager

Share icon

Lycée Robert Schuman

Construction d'un équipement éducatif dans un environnement contraint. Les toits du bâtiment, partiellement végétalisés, accueillent des panneaux photovoltaïques et un dispositif de récupération des eaux de ruissellement.

Lycée Robert Schuman
Encart
Fiche technique
Programme
Construction d’un lycée d’enseignement général et technologique tertiaire pour 710 élèves et de 5 logements de fonction
Année de livraison
2009
Type d’intervention
Construction neuve
Surfaces
SHON (Surface hors d'Oeuvre Nette)
S.U. (Surface Utile)
SH (Surface Habitable)
Montant travaux estimé
Acteurs
MOA déléguée
AMO
HQE
Architecte
HQE
Entreprise
Calendrier
Texte de présentation

La volonté du rectorat de Créteil de diversifier l'enseignement du lycée professionnel Jean Jaurès à Charenton, situé en bordure du bois de Vincennes, pour y intégrer des filières générales, a conduit à son déménagement.

Les concepteurs du lycée Robert Schuman ont souhaité démontrer que la qualité environnementale est possible dans un environnement contraint. Situé, faute de foncier disponible, sur une parcelle triangulaire longée par une autoroute et une voie ferrée, il combine d’ambitieux objectifs acoustiques et thermiques. Des moyens supérieurs aux budgets habituels des lycées ont été alloués pour préserver le confort des élèves et du personnel.

Le bâtiment se développe en triangle autour de la cour tout en restant visuellement ouvert : une double peau vitrée protège les usagers du bruit des véhicules tout en ménageant de larges vues sur les voies de circulation et le reste de la ville. Les façades extérieures accueillent les locaux techniques, tandis que les locaux d’enseignement sont distribués autour de la cour. La contrainte acoustique ne permettant pas d'ouvrir de fenêtre, un système de ventilation mécanique a dû être intégré. La double peau, reliée à un puits canadien de grande dimension situé sous la cour, contribue à la performance thermique du bâtiment. Le puits a été équipé d’instruments de suivi afin que son efficacité puisse être évaluée et optimisée. Les toits du bâtiment, partiellement végétalisés, accueillent 200 m² de panneaux photovoltaïques et un dispositif de récupération des eaux de ruissellement.

Cette réalisation a fait l'objet d'une visite par Ekopolis à l'automne 2010. Elle a fait l'objet d'un retour d'expérience mené par Ekopolis, dans le cadre d'une étude pour le programme BATEX du PUCA.

Puce verte   Téléchargez le retour d'expérience sur le lycée Robert Schuman

 

 

 

Ressources associées