Partager

Share icon

Les Boutours 2, réhabilitation d'un groupe scolaire // Bdf OR

Réhabilitation et extension d'une école maternelle

Les Boutours 2, réhabilitation d'un groupe scolaire
Encart
Fiche technique
Projet Bâtiments durables franciliens
Niveau de reconnaissance Bdf
Programme
Equipement scolaire ou universitaire
Réhabilitation et extension d'une école maternelle
Année de livraison
2017
Adresse
Rue Victor Hugo
93110
Rosny-sous-Bois
Contexte
Centre ville
Type d’intervention
Extension
Réhabilitation
Distinction(s)
Démarche Bâtiments durables franciliens
Surfaces
SHON
2000
Coût
1940000
HT
Acteurs
Maître d'œuvre
et BET
AMO
performance environnementale et ventilation naturelle
Calendrier
Juin 2017
Conception

Passage en 1ère commission Bdf (Niveau OR)

Novembre 2017
Réalisation (chantier)

Passage en 2ème commission Bdf (Niveau OR)

Décembre 2017
Livraison
Texte de présentation

Puce verte   Opération inscrite dans la démarche Bâtiments durables franciliens

Présentation du projet

Dans une halle des marchés datant des années 2000, dont il a s'agit de garder la structure, est aménagée une maternelle de 9 classes avec l'ensemble de ses équipements annexes (office, réfectoire, logement de gardien…) ; Par la connexion avec l'école primaire récemment construite également, le site forme un groupe scolaire.

Le projet a été mené en interne par une équipe d’architectes et d’ingénieurs structure, fluide, thermique.
La Ville de Rosny-Sous-Bois a voulu se lancer avec ce projet de réalisation d’une école dans une action globale positive ou neutre vis-à-vis de l’écosystème humain au travers notamment de :

  • une ventilation naturelle contrôlée avec récupération de chaleur, qui diffère de la ventilation classique ;
  • une rénovation bioclimatique tendant vers le passif ;
  • l’utilisation de matériaux bio-sourcés (bois, paille, terre, ayant pour but de donner à ce bâtiment une faible empreinte carbone (faible émission de gaz à effet de serre et faible utilisation du pétrole) ainsi que de s’attacher à une des nouvelles orientations données par le code des marchés publics (utilisation directe des produits de l’agriculture) ;
  • la compensation de l’énergie consommée lors de la construction et de l’utilisation du bâtiment ;
  • la compensation des matériaux bio-sourcés consommés ;
  • la recherche de mise en œuvre de technologies de très basse complexité ;
  • la poursuite de la démarche participative dans le processus de la construction publique ;
  • l’amplification de la formation in situ afin que ces nouveaux savoir-faire restent sur le territoire.
  • l’utilisation de matériaux locaux sains pour notre biotope et la santé des enfants.

Et encore le développement de la biodiversité, une architecture « pédagogique », la réutilisation des « déchets »…


Synthèse des enjeux et bonnes pratiques - Démarche Bdf

Gestion de projet

  • implication forte des acteurs et des utilisateurs, équipe projet pluridisciplinaire

Territoire et site

  • participer à l'aménagement du territoire et à son développement économique
  • créer un paysage en cohérence avec son territoire

Solidaire

  • développer et répandre le savoir et le savoir-faire
  • faire participer les usagers et habitants

Energie

  • low-tech et résilience
  • enveloppe performante avec des matériaux à faibles impacts env.
  • mettre en place une ventilation naturelle double flux à récupération de chaleur
  • énergies renouvelables bois (chaudière poêle de masse)

Eau

  • perméabilisation maximale de la parcelle (cour plantée et semi-perméable)
  • forte présence du végétal / récupération des eaux pluviales

Autres ressources

  • limitation de la production des déchets
  • économie de matière
  • utilisation déchet paille locale bio / matériaux biosourcés locaux et géosourcés (terre crue)
  • conservation de la structure existante

Confort et santé

  • lumière naturelle optimisée malgré une volumétrie existante profonde
  • solutions passives pour confort thermique d'hiver et d'été