Partager

Share icon

Grande halle de Colombelles

Reconversion d'un ancien atelier électrique industriel en Tiers-lieu, espace évenementiel et restauration

©CyrusCornut
Encart
Fiche technique
Programme
Équipement culturel
Année de livraison
2019
Adresse
14460
Colombelles
Type d’intervention
Réhabilitation
Surfaces
S.U. (Surface Utile)
3700m²
Texte de présentation

Réhabilitation emblématique d'un site symbolique du patrimoine industriel et historique du bassin de vie caennais, la Grande Halle de l’ancienne entreprise SMN (l’ancien atelier électrique de la Société métallurgique de Normandie) est devenue un tiers-lieu circulaire et citoyen et accueille désormais acteurs économiques et culturels, habitants et artisans.

Ce projet qui a conservé la structure béton initiale a donné une grande place aux matériaux de réemploi dans son aménagement intérieur. 

Précurseur, il participe grandement à nourrir le retour d'expérience sur le réemploi. : 

En effet, au moment du projet peu d’expériences de ce type et à cette échelle pouvaient servir d’exemple. C'est un projet au long temps (7 ans) qui n'a pas perdu de son ambition. C'est la motivation et la détermination de l'équipe de maîtrise d'oeuvre et de la maîtrise d'ouvrage qui a pu rendre le recours aux matériaux de réemploi possible. A noter que la maîtrise d'ouvrage est un établissement public local, qui a pu privilégier l’intérêt général et ainsi soutenir l’approche expérimentale en ingénierie de projet et le temps passé en coordination. 

Méthodologie de réemploi :

En amont : concertations publiques, appropriation de la friche par des actions événementielles, chantier ouvert et créations de liens solidaires (ESS) en ont été les fils conducteurs, le réemploi étant l’un des maillons essentiels de la chaîne.

Puis, dans le cadre du marché public de travaux :

  • un lot était dédié au réemploi. 
  • les CCTP des autres lots comportaient des variantes de travaux obligatoires relatives au réemploi : les entreprises candidates devaient présenter dans leur offre un prix pour l'ouvrage en base (hors réemploi) et devaient chiffrer les variantes obligatoires décomposées en fourniture et pose.

Le WIP, actuel exploitant du bâtiment, a été titulaire de ce lot Réemploi et a eu la charge d’identifier et de valoriser les matériaux, issus pour la plupart de chantiers de démolition sur le territoire de la CU Caen la mer. Il a assuré la fourniture des matériaux de réemploi aux entreprises des lots concernés chargées elles de leur pose.

Un atelier « réemploi » a été créé sur site par le WIP durant le chantier et a pu être pérennisé pour alimenter une filière en plein développement. En partenariat avec l’expérimentation « Territoire Zéro chômeur de longue durée », dont la ville de Colombelles est partie prenante, des savoirs faire et des emplois non délocalisables ont pu être valorisés durant le chantier.

19 tonnes de déchets évités et réemployés :

  • 21 poteaux de garde-corps
  • 18 portes
  • 14 vasques, 5 urinoirs, 12 WC (dont 7 PMR)
  • 52 radiateurs (fonte et acier)
  • 200 m² de dalles de laine de roche
  • 21 fenêtres identifiées, mais volées avant réemploi
  • 580 m3 de CO2 économisés
  • 120 529 litres d’eau douce économisés
  • 2790 heures de coordination et de valorisation
  • 3 emplois pérennes créés

Conclusion : 

Dans ce projet, le réemploi de matériaux ne s’avère pas moins cher que le neuf, mais la satisfaction est au rendez-vous pour de multiples raisons :)

Pour en savoir plus :