Partager

Share icon

Ecole Victor Schoelcher

Encart
Fiche technique
Programme
Equipement scolaire ou universitaire
école maternelle de 5 classes, centre de loisirs et restaurant scolaire
Année de livraison
2016
Nombre d’habitants de la commune
Nombre d'habitants de la commune
54840
Adresse
98 avenue de Lattre de Tassigny
93800
Epinay sur Seine
Type d’intervention
Construction
Distinction(s)
Bâtiment Passif Classique ®
Surfaces
SU
850
Coût
Coût de l'opération
4000000
TTC
Coût travaux
2100000
HT
Texte de présentation

L'école maternelle Victor Schoelcher prend la place d'un square au cœur d'un quartier en transformation. Son implantation et sa conception sont commandées par la continuité de la vocation végétale du site préexistant et par les principes bioclimatiques qui président à la certification passive, deux caractéristiques voulues par le maître d'ouvrage dès l'appel d'offre.
Implantée dans la continuité urbaine des maisons du quartier, le volume compact de l'école permet de dégager un maximum de place pour la cour de récréation et de conserver les arbres existants (les arbres sont des climatiseurs naturels et ils structurent le sol végétal).

D'une surface totale de 2440 m2, cette école de 5 classes comprenant également une salle de repos et une salle de motricité est le premier bâtiment certifié passif de la ville d'Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis).

L'accent a été mis sur l'utilisation de techniques et matériaux biosourcés, avec un objectif de confort intérieur en toutes saisons et de besoins de chauffage ne dépassant pas 15kWh/m2/an. L'inertie et l'isolation thermique sont permises par des menuiseries bois/alu à triple vitrage accompagnées de brise-soleil orientables et par des façades isolées par paille (origine Loir et Cher) sur 40 cm d'épaisseur dans la structure bois (origine Picardie). Le plancher d'étage mixte bois/béton permet lui la réduction des ponts thermiques structurels, une isolation acoustique et une esthétique intérieure. La ventilation est assurée par une VMC double flux à haut rendement de récupération de chaleur.

La toiture végétalisée et la plantation de marronniers conservée dans la cour intérieure participent confort thermique et hygrométrique du quartier et du bâtiment autant qu'à l'ambiance végétale.

L'œuvre en façade extérieure de l'auteur et illustrateur de littérature jeunesse Grégoire Solotareff apporte une touche originale et ludique à cet équipement scolaire, et participe à la vie urbaine et à la convivialité.

Pour en savoir plus

> Consulter la fiche de la Maison Passive