Partager

Share icon

Ecole Romain Rolland

Encart
Fiche technique
Programme
Equipement scolaire ou universitaire
Démolition, restructuration et extension d'une école. Construction d’une école élémentaire avec 20 classes, bibliothèque, centre de loisirs, réfectoire.
Année de livraison
2013
Adresse
1 rue Romain Rolland
93800
Epinay-sur-Seine
Contexte
Urbain dense
Type d’intervention
Extension
Réhabilitation
Restructuration
Démolition
Distinction(s)
Autre
Surfaces
SHON
2715
Coût
Coût total
5900000
HT
2013-09-00T00:00:00
Texte de présentation

L'école Romain Rolland est située en zone de PRUS (Programme de rénovation urbaine et sociale) à la pointe nord de la commune, dans un secteur excentré à proximité de la Grande ceinture.
Elle est située au coeur d’un îlot d’habitat collectif au voisinage immédiat d’une école maternelle et d’un gymnase.

C'est une construction des années 70, composée de 2 bâtiments parallélépipèdes de 3 niveaux encadrant une cour de récréation arborée orientée au sud. Avant leur réhabiltation, les éléments existants présentaient une structure en béton armé, des façades composées d’une enveloppe maçonnée revêtue de mosaïques en pâte de verre avec des châssis vitrés en bois, avec présence d'amiante. Les performances thermiques et acoustiques étaient alors quasi inexistantes, le bâtiment inaccessible aux personnes à mobilité réduite, et de nombreux désordres structurels se faisaient jour.

Le projet de réhabilitation a donné lieu à une démolition partielle en rez-de-chaussée, à la rénovation complète de l’aile d’enseignement et à la création d'une nouvelle extension à la place de l’aile détruite. Il a également permis la création d’un ascenseur, d’un réfectoire, d'une bibliothèque, de bureaux, et un agrandissement de la cour de récréation et de la surface totale pour accueillir des classes supplémentaires.

La restructuration reposait sur 5 grands volets :
- Réduire les consommations d’énergies (performances BBC), grâce à une forte isolation de l'enveloppe.
- Apporter du confort d’été et d’hiver, en régulant les apports solaires par la pose de stores extérieurs, et grâce à une ventilation performante naturelle et la réfection complète de la distribution des réseaux de chaleur.
- Mettre aux normes incendie et accessibilité.
- Mettre en œuvre une Gestion technique du bâtiment (GTB).
- Améliorer l’isolation acoustique et végétaliser les toitures.

Le projet affiche une forte connivence architecturale entre la partie rénovée et l’extension. Il adopte une volumétrie qui se distingue par sa simplicité. L’ensemble du projet, partie réhabilitée et partie neuve, est "fédéré" grâce un parement auto porteur en briques de béton teintées.

Une seule césure sépare extension et existant, permettant une échappée visuelle vers le Sud, vers le quartier.
Les salles de classe se tournent vers la cour arborée, tandis que les bandes servantes s’orientent au Nord. Cette organisation est déclinée en deux typologies d’ouvertures : de larges cadres ponctuent la façade sur rue, permettant des jeux de lumière et de points de vue, tandis que sur cour les fenêtres horizontales et filantes du bâtiment existant sont généralisées.

Source : CAUE 93