Partager

Share icon

Cité des enfants Georges Guynemer et crèche les Hirondelles

Encart
Fiche technique
Programme
Equipement scolaire ou universitaire
Equipement social ou socio-éducatif
Restructuration, surélévation et extension de 2 écoles jumelles des années 70
Année de livraison
2014
Adresse
Rue du Hameau
78150
Le Chesnay
Contexte
Pavillonnaire
Type d’intervention
Extension
Surélévation
Réhabilitation
Restructuration
Rénovation
Distinction(s)
Autre
Surfaces
SDO
3955
Globale
SDO
3211
Réhabilitation
SDO
208
Surélévation
SDO
536
Extension
Coût
Coût total
7400000
TTC
2014-06-00T00:00:00
Acteurs
Texte de présentation

Ce projet de réhabilitation de deux écoles illustre la problématique du devenir de cette génération de bâtiments des années 60/70, à bout de souffle sur le plan des fluides et obsolètes au plan thermique.

François Leclercq et Véronique Leplat ont une longue pratique de ces enjeux, issue de la réalisation de plusieurs projets de réhabilitation lourde de bâtiments des « 30 glorieuses », avec expérimentation de la mise en œuvre de systèmes de préfabrication hors site de nouvelles enveloppes architecturales (voir aussi leur opération de l'école maternelle Ernest Renan à Issy-les-Moulineaux).

Ici le bâtiment est un témoin de l’architecture préfabriquée de cette époque, conçu dans l’esprit d’une structure organique cellulaire. Il se déploie à travers plusieurs cellules de 60 m2, éléments préfabriqués de base d’un bâtiment modulaire en béton armé, fortement tramé et assez lourd.
L'agence a donc décidé de créer un nouveau dessin coordonné dimensionnellement, avec une ré-industrialisation possible de l’intervention en réhabilitation, par la mise en place d’un nouveau système de préfabrication par panneaux bois auto-porteurs rapportés sur la façade.
Ce principe a été étendu aux surélévations et à l'extension en réunissant dans un même système constructif réhabilitation et construction neuve.

Ainsi deux surélévations ont permis de gagner 700 m2 (création d'un centre médical, d'une classe et une bibliothèque), et une extension de 500 m2 d'accueillir une crèche de 40 berceaux.

Les façades ont été déclinées au regard des matériaux assez homogènes du quartier. De nouvelles transparences ont été ménagées en direction des espaces extérieurs par la démolition des allèges et poutres en béton au rez-de-chaussée, et les équipements les plus attractifs sont ainsi mis en valeur dès l’entrée. Différents patios permettent d'aérer le bâtiment, apportant la lumière au cœur des espaces pédagogiques.

La superstructure R+1 des surélévations est principalement conçue en pans de bois pour les murs de façade porteurs et en lamellé-collé pour les toitures.

L'opération s'inscrit dans une démarche Haute qualité environnementale (HQE) avec les objectifs suivants :
- Eco-construction grâce à un chantier propre, l’utilisation de la filière sèche et de matériaux aux caractéristiques environnementales.
- Maîtrise des consommations d’énergie avec une exigence forte sur les niveaux performantiels des installations, recherche de basse consommation en éclairage, économie d’énergie.
- Maîtrise du cycle de l'eau par le biais de la rétention des eaux pluviales, traitée par végétalisation de la toiture existante et des extensions et par un bassin de rétention enterré.
- Confort et santé des usagers avec la prise en compte du confort d’été, visuel et acoustique.


Pour en savoir plus

Télécharger la présentation du maître d'œuvre