Partager

Share icon

Centre d’Hébergement d’Urgence(CHU) bastion de Bercy

Encart
Fiche technique
Programme
Equipement social ou socio-éducatif
Année de livraison
2018
Adresse
12 Boulevard Poniatowski
75012
Paris
Contexte
Urbain dense
Type d’intervention
Construction
Surfaces
5290
Coût
6,3 M
HT
Aides financières
Banque des Territoires région Île-de-France
Acteurs
Architecte
MOE
Entreprise
BET
ossature
BET
VRD
BET
fluides
Calendrier
Exploitation
Texte de présentation

Le centre d’hébergement du Bastion de Bercy prend place sur le site classé du bastion n°1 (l’un des derniers vestiges de l’ancienne fortification de Thiers) dans le cadre d'un permis de construire provisoire. Ses bâtiments en R+3 épousent la présence du mur historique et composent une nouvelle enceinte affirmant l’identité du site et la cohésion des occupants. Il s’agissait ici de construire vite en apportant une réponse à deux enjeux majeurs : social et environnemental.

Dimensionné pour accueillir 308 personnes en situation précaire (pour des séjours renouvelables de 6 mois environ), les différentes parties du bâtiment sont pensées pour recevoir aussi bien des hommes que des femmes célibataires, ou des familles. L’association Aurore, qui a porté le projet et gère le centre, souhaitait créer un village au sein du bastion pour ces personnes pas nécessairement habituées à vivre en communauté dans un bâtiment. En complément de l'hébergement, le site accueille l’activité de plusieurs associations et propose de multiples activités (théâtre, concerts, potager participatif) afin de favoriser une vie de village.

La situation personnelle des occupants est très variée : personnes en CDI en attente d’un logement social, familles, femmes isolées battues, personnes sans domicile fixe, ... L’association veille à garantir l’autonomie et la cohabitation agréable de tous notamment par la mise à disposition d’un grand réfectoire, d’une buanderie commune, de bureaux, d’une salle d’activité, ... Le centre aura vocation d’accueil jusqu’en 2025, (date à laquelle le permis précaire prend fin). Mais cela ne signifiera pas pour autant la fin de vie du bâtiment qui a été conçu pour être démontable et permettre la réversibilité vers l'état initial du site.

En adéquation avec l’idée de société liquide, dans laquelle l’usage des choses et les constructions sont en changement constant, l’agence Moonarchitectures s’est fixée comme objectif d’offrir « sept vies » au Bastion. Le bâtiment pourra ainsi être démonté puis déplacé pour devenir tour à tour hôtel, résidence étudiante, espace événementiel pour les futurs jeux olympiques ou encore logements. Pour ce faire, différents modules identiques peuvent être destinés à du bureau, du logement ou autres par modulation du cloisonnement. Assemblés hors site, les modules en métal/remplissage bois ont été posés directement sur longrines afin de tenir compte de la faible portance du sol et de la réversibilité possible de ce qui a été mis en œuvre.

Pour autant le projet répond à toutes les normes d’une construction classique. Ainsi la question acoustique, qui était une contrainte importante pour ce projet implanté au cœur d’un échangeur routier, a été traitée au moyen de fenêtres double vitrage à réduction sonore de 38 dB. Afin de différencier les espaces ERP des espaces de vie, les façades ont également été travaillées en proposant une alternance en strates horizontales de bardage bois et acier. Le plancher en mélange de bois/béton permet d’ajouter une masse et une inertie au bâtiment. Il permet également d’isoler acoustiquement entre elles les chambres de 9 m2 selon le principe de masse-ressort-masse.

Le bâtiment n’étant pas raccordé au réseau public d’eaux pluviales, l’ancienne banquette d’artillerie du bastion a été transformée en noue pour les  gérer à la parcelle. Aux abords du site, un potager participatif entretenu par les occupants du bastion a été mis en place. Des gradins extérieurs ont été aménagés au-dessus de l’ancienne réserve de munitions ; ils viennent compléter l’esprit d’enceinte qui renforce l’impression de sécurité apportée par le centre d’hébergement.

Pour aller plus loin
Ressources associées
Sélection web