Partager

Share icon
Capture d’écran 2018-09-24 à 15.46.04.png
Encart
Fiche technique
Programme
Aménagement urbain
Année de livraison
2017
Nombre d’habitants de la commune
Nombre d'habitants de la commune
57254
Adresse
Avenue de Verdun
94200
Ivry-sur-Seine
Contexte
Friche urbaine
Type de procédure
ZAC
Type d'intervention
Construction
Démolition
Distinction(s)
Autre
Surface(s)
Terrain
8 ha
SHON
122000
Coût(s)
Coût total
83500000
HT
655000
HT
Coût du foncier
49000000
HT
Aides financières
Participation Ville
10000000
HT
CPER
1740000
Acteurs
AMO
environnemental
Urbaniste coordinateur
Maître d'œuvre
Espaces publics
Calendrier du projet
2004
Début des études
Décembre 2006
Création de la ZAC
Mars 2012
Première livraison
Texte de présentation

Résumé du projet

La ZAC du Plateau, créée en décembre 2006, se situe au nord-ouest de la commune d'Ivry-sur-Seine dans le Val-de-Marne, en bordure du 13ème arrondissement de Paris. La ville fait partie du territoire Grand Orly Seine Bièvre (T12) de la métropole du Grand Paris. La ZAC est identifiée par ce dernier comme zone de densification aux portes de Paris, sur un territoire au passé de banlieue ouvrière et industrielle. Il s'agit donc du réaménagement de l'entrée de ville sur un linéaire d'un kilomètre orienté nord-sud le long de la RD 5. Cette dernière est une des routes les plus fréquentées d'Île-de-France et constituait une coupure du tissu urbain, difficilement franchissable pour les piétons.

 

Secteur de la ZAC du Plateau © Semaphores
 Secteur de la ZAC du Plateau © Sémaphores

 

La ville d'Ivry-sur-Seine, maître d'ouvrage, a désigné Grand Paris aménagement comme aménageur du projet. Elle est en charge de réaliser une opération dont la forme urbaine s'insère dans l'existant grâce à une volumétrie différentes en fonction des espaces traversés. L'objectif est de créer une perméabilité entre les séquences et de renforcer les liens avec le reste de la ville. Les bâtiments sont disposés "en peigne" ou en plots afin de ne pas créer l'effet d'un mur au niveau du boulevard et permettre une ouverture en profondeur vers le tissu urbain.

Une des particularités du projet est d'avoir intégré la démarche Haute qualité culturelle et artistique avec le projet Trans 305. Cette démarche, qui était à l'origine éphémère, a pour but d'une part de faire participer les habitants à des démarches culturelles et artistiques, et d'autre part d'intégrer le réemploi es matériaux de démolition des chantiers dans ces actions.

Ambitions du projet

Mobilité

La RD 5 a été élargie à 40 mètres mais celle de la chaussée a été réduite. Elle passe de deux fois deux voies à une seule voie vers le sud et deux en direction de Paris. Un couloir de bus à double sens en partie centrale y est aménagé et permet de fluidifier la circulation du bus, habituellement ralenti par la congestion. Des aménagements cyclables sont également réalisés. Cette voie fait l'objet de nouveaux aménagements en vue d'accueillir fin 2020 le tramway entre la porte de Choisy et Orly. Ceci s'inscrit dans une volonté de réduire la place de la voiture sur un axe très fréquenté, et qui reste malgré tout essentiellement routier. L'aménagement de la place Charles-de-Gaulle a été reconstituée à l'arrière de la RD pour la protéger du bruit par des immeubles de logement et des commerces en pied d'immeuble. la rue Hoche ayant été déviée, la place a pu être aménagée en espace partagé limité à 20 km/h avec une priorité donnée aux piétons. Cet aménagement est à dominante minérale pour répondre aux besoins de déplacement des piétons entre les commerces situés de part et d'autre de la place. En matière de stationnement, 140 places financées par la ville et l'investisseur commerce sont mutualisées entre les les riverains et les commerces, notamment le supermarché. Ceci pour limiter le stationnement sauvage et réduire la place de la voiture dans l'espace public.

Energie

La priorité en matière d'énergie a été donnée à la réduction des consommations énergétiques des bâtiments. Le cahier de prescriptions environnementales préconise un objectif BBC sur l'ensemble de la ZAC. Les bâtiments du lot 1 n'atteignent pas cette exigence et sont labellisés HPE ou THPE. Cependant, à partir du lot 2 le niveau BBC est appliqué en accord ave la RT 2005. Les bâtiments construits après 2012 respectent les normes du label Effinergie +. Par ailleurs, une réflexion a été menée par la maîtrise d'ouvrage et l'AMO environnementale AETIC sur l'évolutivité des bâtiments afin de leur permettre d'évoluer dans le temps au fil de l'augmentation du niveau d'exigence sur les performances énergétiques. En ce qui concerne l'alimentation en chaleur, la ZAC est raccordée au réseau de chauffage urbain de la ville qui fonctionne par géothermie. Des travaux ont dû être réalisés en souterrain pour relier la chaufferie au puit situé à Ivry Confluences à l'est de la commune. 

Logement

La développement des logements sociaux est l'une des principaux objectifs municipaux. 50% des logements sont sociaux et 20% en accession sociale avec des coûts maîtrisés entre 3 700 et 4 100 €/m2. 13% des logements sociaux ont pu être financés par les partenaires en PLAI, réservé aux personnes en situation de grande précarité, un niveau inférieur aux 25% préconisés par le PLHI. En ce qui concerne les logements en accession libre, les prix sont également en dessous du de ceux du marché et bénéficient d'une clauses anti-spéculatives sur 5 à 8 ans.

Programmation

  • 1 100 logements : 

- 50% en accession dont 40% à coûts maîtrisés

- 50% de logements sociaux dont 13% de PLAI, 79% de PLUS et 8% de PLS

  • 32 200 m2 SDP de bureaux dont le ministère du budget
  • 5 500 m2 SDP de commerces et activités
  • 800 m2 SDP d'équipements
  • Une résidence hôtelière de 5 700 m2 SDP

Distinctions

  • En 2012, l'opération a été récompensée par la DRIHL dans le cadre des "Grand paris du logement" : voir le dossier ci-dessous.
  • En 2015, le projet a reçu le label étape 3 du programme national EcoQuartier.