Partager

Share icon

ZAC Claude-Bernard

Capture d’écran 2018-09-24 à 11.45.11.png
Encart
Fiche technique
Programme
Aménagement urbain
Année de livraison
2016
Nombre d’habitants de la commune
Nombre d'habitants de la commune
2200000
Adresse
boulevard Macdonald
75019
Paris
Contexte
Friche urbaine
Type de procédure
ZAC
Type d'intervention
Construction
Démolition
Distinction(s)
NQU
Surface(s)
Terrain
14 ha
SHON
103000
Coût(s)
Coût total
129400000
HT
prévisionnel
3500000
HT
Coût du foncier
83300000
HT
Aides financières
NQU
3790000
TTC
Acteurs
Aménageur
AMO
environnemental
Paysagiste
ZAC
Paysagiste
Forêt linéaire
Paysagiste
Berges du canal
Calendrier du projet
2002
Début des études
Mai 2005
Création de la ZAC
Fin 2011
Première livraison
Texte de présentation

Résumé du projet

La ZAC Claude-Bernard, créée en 2005, est située dans le 19ème arrondissement de Paris, limitrophe du périphérique et de la commune d'Aubervilliers et à proximité de la nouvelle gare Rosa Parks du RER E. Au cœur d'un territoire anciennement industriel, le projet se trouve sur la friche de l'ancien hôpital Claude-Bernard détruit en 1992 d'une surface de 14,6 hectares. S'inscrivant dans le projet global Paris Nord-Est du Grand projet de renouvellement urbain (GPRU) de la ville de Paris, l'objectif de l'opération est de le désenclaver et d'en faire un quartier de mixité fonctionnelle mêlant logements (40% conformément au PLU), bureaux et commerces. En effet, le périphérique et les faisceaux ferrés cloisonnent le territoire. Il s'agit également de renforcer le lien programmatique et physique avec les communes limitrophes, en partenariat avec Plaine Commune, à travers entre autres l'aménagement des berges du canal et la création de passerelles. La SEMAVIP, aménageur de la ville de Paris, est en charge du projet et la direction de l'équipe de maîtrise d'œuvre a été confiée à l'agence François Leclercq. La commercialisation a lieu durant en 2009, pour une première livraison fin 2011. La livraison finale du projet a eu lieu en 2016.

La ZAC Claude Bernard dans l'ensemble Paris-Nord-Est @Agence François Leclercq

haut de page
La ZAC Claude-Bernard dans l'ensemble Paris-Nord-Est - © Agence François Leclercq

Ambitions environnementales

Confort acoustique et qualité de l'air 

La proximité du site avec le boulevard périphérique en fait un lieu particulièrement exposé aux nuisances sonores et à la pollution de l'air. Les bâtiments ont été orientés de manière à préserver les logements et bureaux des nuisances sonores. Des doubles vitrages sont également disposés, permettant de ramener le niveau sonore en-deçà à 49 déciblels côté périphérique et 38 côté boulevard MacDonald, en dessous du seuil de confort de 50 décibels. Enfin un écran anti-bruit vient s'ajouter à la forêt linéaire pour faire écran entre le périphérique et les bâtiments. En ce qui concerne la qualité de l'air, aucune mesure particulière n'est réalisée mais des études de pollution atmosphérique amènent à la conclusion que le projet à des taux conformes aux seuils réglementaires. L'école se trouvant à proximité du périphérique est est exposée notamment à l'oxyde d'azote mais est maintenue par la ville de Paris en raison d'une volonté de répartition des équipements sur le territoire.

Energie

Les cahiers de prescriptions environnementales préconisent un niveau très performant pour le volet "Energie". Les besoins énergétiques de la ZAC sont assurés à 42,5% par des énergies renouvelables. La production de chaleur et de froid se fait, depuis 2012, principalement par géothermie : l'eau à 55 degrés est prélevée à 1600 mètres de profondeur. Par ailleurs, 300 m2 de panneaux solaires thermiques et 500 m2 de panneaux photovoltaïques sont répartis sur quasiment l'ensemble des bâtiments. En ce qui concerne la performance énergétique des bâtiments, la ZAC suit la réglementation de la RT 2005 avec un niveau BBC de 65 kWh(ep)/m2/an. Elle a obtenu une dérogation par rapport aux 50 kWh(ep)/m2/an préconisés par le Plan climat de Paris de 2007.

Biodiversité

Une forêt linéaire conçue par l'agence Arpentère est réalisée sur les délaissés autoroutiers de part et d'autre du boulevard périphérique. Elle comprend une prairie arborée, une forêt et un taillis dense. Elle a pour but de faire écran avec les bâtiments et d'offrir un cheminement pour les mobilités douces ainsi qu'un espace de biodiversité. Elle participe également à la gestion des eaux pluviales grâce à l'aménagement d'une noue. Une réserve écologique de 8500 m2 à l'intersection du périphérique et du canal Saint-Denis complète la trame verte. Elle n'est accessible que sur visite dans un cadre pédagogique et d'observation. La programmation du projet compte en tout 2,7 hectares d'espaces verts et 3668 m2 de toitures végétalisées.

Programmation

102 000 m2 SHON de surface bâtie sur un territoire de 14,6 hectares

40 000 m2 SHON de bureaux

34 000 m2 SHON de logements

1 500 m2 SHON de commerces

6 500 m2 SHON d'activités

1 EHPAD de 104 chambres, 1 école de 12 classes, 1 crèche de 66 berceaux, 1 cinéma

Forêt linéaire, réserve écologique, requalification des berges du canal, passerelles intercommunales

Distinctions

En 2010, le projet a été lauréat de l'appel à projet Nouveaux quartiers urbains (NQU) de la région Île-de-France

En 2013, l'opération a reçu le trophée du label national EcoQuartier

Ressources associées

Fiche technique de la ZAC Claude-Bernard, Institut d'aménagement et d'urbanisme (IAU)

ZAC Claude-Bernard, Atlas des ZAC à Paris, DRIEA, 2014

Résidence BBC pour la ZAC Claude-Bernard à Paris, Les opérations exemplaires, ADEME 

 

 

 

 

 

 

haut de page
Pour aller plus loin