Partager

Share icon
puyo2.jpg
Encart
Fiche technique
Programme
Aménagement paysager
Aménagement urbain
Habitat individuel
Année de livraison
2017
Nombre d’habitants de la commune
Nombre d'habitants de la commune
1261
Adresse
Chemin de Lacaune
12210
Laguiole
Contexte
Pavillonnaire
Type de procédure
Lotissement
Type d'intervention
Extension
Distinction(s)
Autre
Surface(s)
Terrain
15565
Coût(s)
Coût de l'opération
307000
Calendrier du projet
Livraison
Texte de présentation

A noter : Exceptionnellement cette opération n'est pas située en Ile-de-France.
Le cycle de conférence Retour sur le durable, organisé avec le Conseil régional de l'Ordre des architectes en 2017 avait pour objet de présenter des opérations d'aménagement de maisons individuelles pour faire suite à l'adoption de la loi LCAP en juillet 2016. 

L'écolotissement du Frêne est situé à Laguiole, commune rurale dans le département de l'Aveyron en région Occitanie. Laguiole est une ville très touristique et comporte uen forte activité économique. le projet s'étend sur 1,5 ha dans le bourg qui compte 1261 habitants en 2007. Le projet visait la construction de 16 logements dont 2 sociaux soit à terme 38 habitants, ainsi que des placettes, des aires de jeux pour enfants, des déplacements doux, et une gestion des eaux pluviales à ciel ouvert. Les 16 lots ont une superficie qui s'étend de 405 à 1336 m2. La situation du projet assure le lien entre la zone d'activité à 50m, le camping, les équipements et services existants (espaces publics de loisirs - dont des jardins partagés, activités), et permet un accès vers le centre-bourg (200 m) par des cheminements piétons. 

Les objectifs de la conception sont les suivants : 

> Limiter l’impact de l’urbanisme sur l’environnement
> Offrir une diversité d’habitat (composition et budget des ménages)
> Favoriser une qualité de vie sociale
> Promouvoir des architectures économes et saines
> Assurer une concertation avec les acteurs : futurs habitants, professionnels, administrations

L'architecte a conçu son projet en prenant en compte le paysage, la nature du sol, la topographie, le contexte rural et les données climatiques. Cette approche a permis une économie notamment sur l'habitat : 5% lors de conception, 35 % lors de la construction et 60 % lors du fonctionnement. 


L'accompagnement du CAUE :
Le projet a bénéficié d'un accompagnement du CAUE de l'Aveyron,  qui avait pour vocation de sensibiliser les élus aux enjeux de l'urbanisme et de l'architecture durables en amont d'une proposition opérationelle. Procédure rare pour cette échelle de projet, la ville a consulté 3 équipes de maîtrise œuvre sur esquisse de projet qu'elle a indéminisé. Cette consultation leur a permis de vérifier l'adéquation de la réponse au site et aux objectifs fixés. 


La concertation, une composante structurante du projet : 
La démarche de concertation engagée avec les futurs habitants, les artisans et les professionnels a permis de juger de la difficulté mais aussi de l’intérêt de chacun à partager et à adhérer à un projet commun. Des visites de maisons contemporaines et économes ont permis aux futurs habitants d’affiner leur projet. 

Les jardins partagés : 
Des jardins partagés étaient prévus dès la conception. D'une superficie de 25m2, la gestion du jardin a été confiée à une association consituée par les habitants. Le terrain est mis à disposition par la mairie pour la somme de 40€ par mois en contrepartie d'une gestion durable sans produit phytosanitaire conformément au cahier des charges du lotissement

La gestion des eaux pluviales à ciel ouvert est constituée : 
> des noues végétalisées ont été privilégiées pour réaliser des économies sur le coût des réseaux,
> des bassins d’orage enherbés ou caillouteux, de taille modeste,
> une division de parcelles en fonction de la topographie et de l’écoulement naturel des eaux pluviales,

La réhabilitation d'un chemin piétonnier
La liaison avec le bourg se traduit par un cheminement piéton qui a fait l'objet d'une réhabilitation dans le cadre de ce projet. La solution retenue a l'intérêt d'être simple et de permettre de gérer l'eau pluviale et d'obtenir un cheminement confortable pour les poussettes et les personnes âgées, et de requalifier sans dénaturer le caractère rural du chemin. L'ensemble des dalles sera fabriqué, coulé en atelier et posé sur un lit de concassé damé. Il a été possible d'intégrer des spots à led dans certaines dalles pour créer un balisage sobre pour l’environnement et l’accompagnement de l’aménagement.