Aller à l'accueil - Aller au menu - aller au contenu
Ekopolis est une association francilienne soutenue par l'ADEME, les CAUE, l'Ordre des architectes, les services de l'Etat et ses adhérents.

Ressource

Viadeo
 

Rapport Ajouter à ma liste de lecture 

Plan de rénovation énergétique des bâtiments

Mots-clés:

Le plan de rénovation énergétique des bâtiments a été présenté en avril 2018, stratégie globale pour répondre à la neutralité carbone, le plan propose des outils adaptés à toutes les situations, pour les logements comme pour les bâtiments tertiaires, notamment publics.

Le Plan de rénovation va répondre au double défi d'un secteur du bâtiment aujourd'hui trop énergivore et d'un constat social difficile en impulsant un nouvel élan et en rassemblant tous les acteurs.

L’ambition est double : lutter contre le changement climatique et améliorer le pouvoir d’achat des citoyens les plus fragiles. Pour cela, nous devons accélérer et massifier les opérations. En effet, les travaux de rénovation énergétique souffrent aujourd’hui d’un manque de lisibilité qui nuit à leur généralisation. Alors que la demande est forte, le nombre de chantiers n’augmente que trop lentement face à la complexité technique ou parce que les financements sont dispersés. La rénovation énergétique des bâtiments est une politique énergétique et sociale qui permettra d’améliorer le pouvoir d’achat et la qualité de vie des Français tout en faisant des économies d’énergie

Avec ce plan, le Gouvernement souhaite : accompagner tous les ménages dans la rénovation de leur logement et lutter en priorité contre la précarité énergétique ; faire des bâtiments publics des bâtiments exemplaires en matière d’efficacité énergétique ; créer une nouvelle dynamique de filière pour rénover plus, mieux et moins cher ; entraîner les territoires par la mobilisation des acteurs locaux.

Le plan traduit cette priorité nationale de la rénovation et prévoit notamment de :

  • Créer un fonds de garantie de plus de 50 millions d’euros pour aider 35 000 ménages aux revenus modestes par an ;
  • Simplifier les aides pour tous les Français en transformant le crédit d’impôt en une prime et en adaptant les prêts existants ;
  • Fiabiliser l’étiquette énergie des logements, le diagnostic de la performance énergétique (DPE), pour plus de confiance ;
  • Mieux former les professionnels et mieux contrôler la qualité des travaux en réformant le label RGE (reconnu garant de l’environnement), en investissant 30 millions d’euros dans la formation des professionnels et 40 millions d’euros dans l’innovation ;
  • Encourager une rénovation massive des bâtiments publics de l’État et des collectivités en mobilisant 4,8 milliards d’euros ;
  • Missionner une start-up pour accompagner la rénovation des bâtiments publics des collectivités en mutualisant les moyens afin de massifier les contrats, de réduire les coûts et lever les freins contractuels, juridiques et institutionnels.

Le plan comprend 12 actions réparties sur 4 axes :

  • Faire de la rénovation énergétique des bâtiments une priorité nationale avec des objectifs clairs, des données accessibles et un pilotage associant tous les acteurs.
  • Créer les conditions de la massification de la rénovation des logements et lutter en priorité contre la précarité énergétique.
  • Accélérer la rénovation et les économies d’énergie des bâtiments tertiaires, en particulier du parc public.
  • Accélérer la montée en compétence et les innovations de la filière de la rénovation des bâtiments. 
 
Base des éco-matériaux
Cette base en ligne est conçue aussi bien pour les artisans,...
En savoir plus
Base INIES
La base de données française de référence...
En savoir plus
Le référentiel de la construction bois
Le Comité national pour le développement bois (CNDB)...
En savoir plus
 
 
Aller à l'accueil - Aller au menu - aller au contenu