Aller à l'accueil - Aller au menu - aller au contenu
Ekopolis est une association francilienne soutenue par l'ADEME, les CAUE, l'Ordre des architectes, les services de l'Etat et ses adhérents.

Réalisation

Viadeo
 
  • Localiser \
  • Façade principale à l'intersection de l'avenue Simon Bolivar et de la rue des Dunes © EkopolisAngle de l'avenue Bolivar et de la rue des Dunes © EkopolisFaçade avenue Simon Bolivar avec entrée séparée pour la salle polyvalente © EkopolisDétail du soubassement © EkopolisDétails des modénatures et parois en meulières © EkopolisDétail de la canopée sur la rue des Dunes © EkopolisPhase chantier - angle rue des Dunes et avenue Simon Bolivar © EkopolisPhase chantier - rue des Dunes © EkopolisNettoyage des façades et reprise des enduits © EkopolisHall d'entrée © EkopolisSalle polyvalente en rez-de-chaussé accessible au public © EkopolisAtrium intérieur © EkopolisPallier du dernier étage plongeant sur l'atrium intérieur © EkopolisAtrium depuis le palier supérieur © EkopolisShed avec panneau photovoltaïque © EkopolisPanneaux photovoltaïques en toiture végétalisée © EkopolisCanopée métallique brise-soleil © EkopolisDétail d'accroche de la canopée métallique brise-soleil © Ekopolis
  • Livraison
    2016
  • Type d'intervention
    Réhabilitation
  • Adresse
    51 avenue Simon Bolivar 75019 Paris
  • Contexte
    Urbain dense
  • Maître d’ouvrage
    CFDT Immobilier
  • AMO
    AMORCE
  • Maître d'œuvre et BET
    Terrell
  • SHON
    1666 m²
    hors foncier
  • Coût travaux
    4 100 000 € TTC
    (source: MOA)

Bureaux CFDT - Paris, 75

Réhabilitation lourde d’un immeuble tertiaire R+4

Mots-clés:

La Ville de Paris avait fait l’acquisition de cet immeuble en 1985 pour y installer des services municipaux. Le coût important d’une mise aux normes actuelles de sécurité, accessibilité et du Plan Climat,... à conduit à la cession de l’immeuble à la CFDT déjà implantée à l’angle opposé du croisement avenue Simon Bolivar / rue des Dunes. Les façades de l’immeuble signalées à l’inventaire du patrimoine ne pouvaient être modifiées. 

Le site a été conservé en immeuble de bureau, mais la MOA a souhaité l’ouvrir sur le quartier à travers une salle polyvalente d’exposition et de réunions accessible au public par une entrée indépendante. Le bâtiment en meulière, pierre et ossature poteaux-poutre métallique de 1907 présentait un bon état structurel, mais le lieu était assez dégradé du fait du manque d’entretien et d’une inoccupation pendant trois ans. La maîtrise d’œuvre s’est attachée à restituer au plus près le geste architectural initial qui avait été abîmé par des interventions en façades, en toitures et en agencements divers. 

Le souhait a été de mettre en valeur au maximum l’ossature métallique des concepteurs Ménissier & Rocher très inspiré à l’époque par Eiffel, de purger les habillages plaqués sur les ouvrants, de replacer une canopé en façade. Une sur-élévation en ossature métallique avec une toiture reproduisant les sheds d’époque a été acceptée par l’ABF. Les solives ont été remplacées par des bacs collaborant béton. Des micro-peux ont été plantés afin de reporter les charges des façades car le bâtiment, édifié sur dix mètres de remblais dans la zone des anciennes carrières de Buttes Chaumont avait besoin d’être conforté.  

Une structure indépendante en portiques métalliques butée sur la façade mais désolidarisée en charge a été mise en œuvre pour pouvoir accueillir la charge supplémentaire liée à la sur-élévation. Pour mener à bien ces modifications structurelles, 194m2 de surface ont été démolies, mais la surface utile au final demeure équivalente. L’atrium central a été conservé et les poutrelles métalliques replacées en décoration. 

Des panneaux photovoltaïque ont pu être installés en toiture sur la pente des sheds. L’ensemble des façades ont été nettoyées et isolées par l’intérieur en laine de roche, les vitrages fixes et ouvrants remplacés par des doubles vitrages, les enduits repris, et les grilles de sécurité qui étaient en bon état ont été simplement repeintes.

 
Restructuration du lycée Jean-Baptiste Corot
Cette réalisation a fait l'objet d'une visite par Ekopolis au...
En savoir plus
Logements sociaux et commerces
Ce projet a été étudié par l’Observatoire...
En savoir plus
 
 
Aller à l'accueil - Aller au menu - aller au contenu